NOUVELLES
12/12/2014 10:20 EST | Actualisé 13/12/2014 08:51 EST

Carey Price règne en roi et le Canadien se moque des Kings 6-2 au Centre Bell

Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - DECEMBER 12: Drew Doughty #8 of the Los Angeles Kings skates with the puck while being challenged by Max Pacioretty #67 of the Montreal Canadiens in the NHL game at the Bell Centre on December 12, 2014 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

Carey Price a régné en roi au Centre Bell, vendredi, et le Canadien a défait les Kings de Los Angeles 6-2.

Le gardien a résisté à la mitraille de 47 tirs des champions de la Coupe Stanley pendant que ses coéquipiers faisaient mal paraître Martin Jones en ne décochant seulement 20 lancers.

Canadien de Montréal vs Kings de Los Angeles 12 décembre 2014

Le Tricolore (19-10-2) a été fort habile à saisir les occasions, en marquant notamment ses deux premiers buts en supériorité numérique.

Rélegué au sein du troisième trio, David Desharnais a bien réagi en connaissant une soirée d'un but et d'une passe.

Jiri Sekac, avec ses cinquième et sixième, Andrei Markov, P.K. Subban, en plus d'une passe, et Sven Andrighetto ont été les autres marqueurs du `bleu-blanc-rouge'. Manny Malhotra a amassé un premier point dans son nouvel uniforme, à son 31e match.

Jake Muzzin et Drew Doughty ont fourni la réplique des Kings (15-10-5).

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas pour Jones au Centre Bell. La saison dernière, le jeune gardien avait signé un jeu blanc dans le gain de 6-0 des Kings, à sa troisième sortie seulement dans la LNH.

Price intraitable

Le CH menait 1-0 à l'issue du premier vingt pour une seule raison: le brio de Price, qui a stoppé 14 lancers. À l'autre bout de la patinoire, Jones n'avait été sollicité qu'à quatre reprises.

Initialement attribué à Subban, le but a finalement été porté à la fiche de Jiri Sekac en troisième période. La reprise démontrait à l'évidence que Sekac avait fait dévier le tir anodin du défenseur au tout début d'une attaque massive, à 8:16.

Le Canadien a de nouveau frappé en supériorité numérique, à 1:01 au début de la deuxième période. La frappe de Markov a effleuré le défenseur des Kings, Brayden McNabb.

Avant que les visiteurs ne retrouvent leur esprit, Subban a fait 3-0 cette fois à l'aide d'une puissante frappe, à 3:45. Un tir sans écran que Jones aurait sans doute voulu revoir, la rondelle glissant entre ses jambières.

Les champions ont de nouveau augmenté le rythme, principalement pendant un jeu de puissance aux 13e et 14e minutes. Mais Price leur a fermé la porte à double tour! Dustin Brown, deux fois, et McNabb ont goûté à sa médecine.

Après 40 minutes de jeu, c'était 28-11 dans la colonne des lancers.

Énigme résolue

Les Kings ont finalement résolu l'énigme Price à 3:35 au début du dernier tiers, avec la collaboration de Markov. En voulant aider son gardien, le défenseur a fait dévier le tir du défenseur Jake Muzzin.

Ce but a évidemment revigoré les Kings qui ont tôt fait d'atteindre la quarantaine de lancers avant la mi-chemin de l'engagement.

Mais Desharnais leur a porté un dur coup à 9:47 en concrétisant la passe de Pierre-Alexandre Parenteau, au terme d'une descente en surnombre.

Les Kings ont vite de nouveau ramené l'écart à deux buts, à 10:48, Doughty mystifiant Price à l'aide d'une frappe.

Mais Andrighetto, à 13:59, et Sekac, à 15:26, ont vu à étouffer toute tentative de remontée.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter