NOUVELLES
11/12/2014 04:23 EST | Actualisé 11/12/2014 04:25 EST

Inondations dans les Maritimes: des tronçons de route emportés par les eaux

Radio-Canada.ca

Des cours d'eau gonflés par de fortes pluies emportent des ponceaux par endroits dans les Maritimes.

Au Nouveau-Brunswick, le long de la route 126, par exemple, les eaux ont endommagé un ponceau dans la région de Coal Branch. Un effondrement de la route s'est produit au même endroit. Plus au sud, dans la région de Canaan Station, une voiture a dérapé sur l'eau et a terminé sa course dans un marais. Le long du chemin Bon Secours, au nord de Saint-Paul, un pont s'est effondré.

Dans la région de Haute-Aboujagane, toujours au Nouveau-Brunswick, les eaux ont emporté une portion de route.

L'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick rappelle aux automobilistes de respecter la signalisation des routes fermées. Jusqu'à 60 routes sont fermées, la majorité dans la région de Moncton, et 45 sont détruites par les eaux par endroits.

Plusieurs rues ont été fermées dans les régions de Moncton, Dieppe, Miramichi, Saint-Jean et Fredericton.

« L'ordre du jour aujourd'hui, ça va être des détours. Les routes sont endommagées partout dans le coin du sud-est. »

— Mike LeBlanc, de l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick

Mike LeBlanc, de l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick, recommande la prudence. Il conseille notamment aux parents d'interdire à leurs enfants de s'approcher des cours d'eau.

Le chef pompier de Moncton, Éric Arsenault, fait le point sur la situation dans la municipalité. « La Ville n'a pas été obligée d'héberger personne. La Croix-Rouge est sur les lieux. Ils sont à la disposition des personnes qui ont besoin d'être évacuées. Justement, ce matin, un couple âgé rue MacWilliams a été évacué de sa maison. On voudrait demander au public d'éviter les endroits inondés. On ne sait pas ce qu'il y a en dessous de l'eau. Un chemin inondé peut paraître sécuritaire et on peut se mettre dans le pétrin très vite », explique M Arsenault.

La tempête a aussi entraîné des pannes d'électricité. Environ 3700 abonnés d'Énergie Nouveau-Brunswick n'avaient pas de courant, à 13 h, la plupart à Tracadie et à Woodstock.

Selon William Bourque, météorologue à Radio-Canada Acadie, le pire de la tempête est passé. Les gens peuvent s'attendre à du temps doux jusqu'au milieu de la semaine prochaine.

Inondations dans les autres provinces maritimes

À l'Île-du-Prince-Édouard, plusieurs routes ont également été inondées et plusieurs ont été fermées. La situation est particulièrement problématique dans l'ouest de la province.

La route 2, une artère, a été fermée à certains endroits entre Tignish et Summerside. La route était complètement submergée dans la région d'Évangéline.

Selon Environnement Canada, l'île a reçu de 65 à 140 millimètres de pluie mercredi.

La Nouvelle-Écosse a reçu plus de 100 millimètres de pluie par endroits. De nombreuses routes et des sous-sols sont aussi inondés. De l'eau s'est infiltrée dans des toitures, dont celle d'une école à Spryfield dans la région d'Halifax.

Des routes ont été fermées dans la région métropolitaine d'Halifax, ainsi que dans les comtés de Lunenburg, Hants et Cumberland.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les inondations dans les Prairies