BIEN-ÊTRE
10/12/2014 11:18 EST | Actualisé 11/12/2014 02:22 EST

5 signes que vous devriez prendre une pause des réseaux sociaux

Christopher Kimmel via Getty Images

Par Samantha Gregor

Dans une société obsédée par la technologie où 500 millions de tweets sont envoyés tous les jours et 1,28 milliards de personnes utilisent Facebook sur une base régulière, comment déterminer si votre utilisation des réseaux sociaux est devenue abusive? Alex Soojung-Kim Pang, Ph.D., un expert en technologie et auteur du livre The Distraction Addiction, a identifié les signes les plus communs suggérant que le temps est peut-être venu de vous déconnecter pour un bout de temps.

Vous créez des projets et des desserts élaborés dans l’unique but d’en publier les photos sur Instagram.

Avez-vous pris plus de temps pour concocter LA salade parfaite ou reproduire le contenu d’une photo Pinterest simplement pour paraître astucieux? Si vous plaidez coupable, vous êtes définitivement dû pour une pause.

Vous ne pouvez râteler les feuilles ou polir vos ongles sans le tweeter.

Nous connaissons tous quelqu’un qui ne peut s’empêcher de partager les moindres détails de sa vie sur le web.

Malheureusement, il se peut que vous soyez vous-même cette connaissance. «Il n’y a que 24 heures dans une journée, et le plus de temps vous passez à partager ce que vous faites d’heure en heure, le moins de temps vous avez pour découvrir pourquoi vous prenez plaisir à faire ces activités», explique Alex Soojung-Kim Pang.

Vous en savez beaucoup trop sur de simples connaissances.

Si vous savez déjà que ce type que vous n’avez rencontré qu’une fois dans une soirée vient de s’acheter une maison, et que vous avez traqué sa femme sur Facebook, vous devriez peut-être réévaluer le nombre d’heures que vous passez en ligne.

(Lire la suite sous la galerie)

Du bizarre sur Facebook!

Vous ne vous sentez pas de taille devant le bonheur et la réussite de vos amis.

La navigation sur les réseaux sociaux peut rapidement mener à une inondation de bonnes nouvelles. Que vous le réalisiez ou non, voir vos amis annoncer qu’ils ont eu une promotion, souligner un engagement ou des vacances extravagantes peut engendrer un sentiment de jalousie et d’insuffisance. Passer trop de temps sur les médias sociaux peut engendrer des sentiments négatifs chez les femmes vis-à-vis leur image corporelle, augmenter le taux d’anxiété d’une personne, et même envenimer certaines amitiés.

Vous êtes anxieux quand vous n’avez pas accès à votre téléphone.

Faites-vous un tour sur Facebook aux feux de circulation ou quand vous êtes à table avec un ami? Actualisez-vous votre fil Twitter dès que vous vous réveillez ou juste avant de vous coucher? Pensez-y : combien de conversations ou d’événements avez-vous ratés en raison de votre dépendance à votre téléphone? Plus vous passez de temps à partager et à «liker», moins votre propre univers est agréable, explique Alex Soojung-Kim Pang.

Comment prendre du recul.

Commencez par limiter le nombre d’heures que vous prenez quotidiennement pour consulter vos réseaux sociaux. Lorsque vous partagez quelque chose, limitez-vous à discuter de situations quotidiennes plutôt que de prendre des photos inutiles de ce que vous mangez ou de votre chien (même s’il est adorable).

Finalement, essayez de limiter votre accès. «Lancez-vous le défi de vous abstenir de visiter vos réseaux sociaux pour une semaine entière. Votre vie en souffrira-t-elle ou en sera-t-elle améliorée? Vous découvrirez peut-être que vous êtes tout à fait comblé sans les réseaux sociaux dans votre vie», dit Alex Soojung-Kim Pang.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Comment les réseaux sociaux influencent notre comportement