NOUVELLES

Le mégahôpital de Québec pourrait coûter deux fois plus cher que prévu (VIDÉO)

09/12/2014 05:42 EST | Actualisé 09/12/2014 06:41 EST

Exclusif - Au moment où le Conseil du trésor s'apprête à autoriser la somme nécessaire à la construction du mégahôpital de Québec, Radio-Canada apprend qu'une étude interne, gardée confidentielle, évalue le projet à 3,2 milliards $. C'est deux fois plus que prévu.

Un texte de Anne Panasuk

Le projet de déménagement de l'Hôtel-Dieu de Québec sur le site de l'hôpital Enfant-Jésus pour faire un mégahôpital a été lancé par le gouvernement péquiste en 2013. Il avait été évalué à 1,7 milliard $ .

Une fois au pouvoir, l'actuel ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a fait réévaluer le projet par un conseiller spécial. Conclusion : il en coûterait 3,2 milliards $, sans compter 515 millions $ pour la conversion de l'Hôtel-Dieu.

« Le projet comporte son lot d'erreurs, d'omissions et de vices cachés », peut-on lire dans la note au ministre.

Par exemple :

  • des éléments cliniques ont été oubliés;
  • le calendrier est trop court;
  • le coût réel du stationnement a été sous-évalué.

Concernant ce dernier point, une partie du complexe du nouvel hôpital doit reposer sur un stationnement souterrain, qui doit donc être capable de soutenir le poids d'un édifice à plusieurs étages.

Or, récemment, il a fallu des jours pour colmater une fuite de gaz qui s'est enflammée sur le site du nouvel hôpital lors d'un forage exploratoire. La note au ministre souligne que « les études pourraient révéler la nécessité de travaux très dispendieux d'excavation, de compaction des sols ou de renforcement des assises du bâtiment ».

Des gains cliniques remis en question

Le mégahôpital, même à 3,2 milliards $, offrirait peu de gains cliniques, critique l'étude interne. Elle les détaille ainsi :

  • 23 lits ajoutés;
  • 7 civières à l'urgence;
  • 3 salles d'opération.

Le président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux, avait demandé de réduire le projet à 1,5 milliard de dollars. Or, selon la note interne, un hôpital à ce prix supposerait une telle diminution d'espaces et de services que cela reviendrait à sacrifier l'Hôtel-Dieu. Ainsi, l'hôpital aurait 28 % moins de lits que les deux hôpitaux actuels ensemble, le tiers des salles d'opération disparaîtrait, ainsi que 38 % des civières à l'urgence.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens