DIVERTISSEMENT

La police de Los Angeles ouvre une enquête sur Cosby pour agression sexuelle

06/12/2014 07:56 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
In this photo taken Nov. 6, 2014, entertainer Bill Cosby pauses during a news conference about the upcoming exhibit, Conversations: African and African-American Artworks in Dialogue, at the Smithsonian's National Museum of African Art in Washington. The Smithsonian Institution is mounting a major showcase of African-American art and African art together in a new exhibit featuring the extensive art collection of Bill and Camille Cosby. More than 60 rarely seen African-American artworks from the Cosby collection will join 100 pieces of African art at the National Museum of African Art. The exhibit “Conversations: African and African American Artworks in Dialogue,” opens Sunday and will be on view through early 2016. (AP Photo/Evan Vucci)

LOS ANGELES, États-Unis - La police de Los Angeles a ouvert une enquête relativement aux allégations d'une femme qui affirme que Bill Cosby l'a agressée sexuellement lorsqu'elle était âgée de 15 ans, a indiqué une porte-parole de la police, samedi.

La victime alléguée, Judy Huth, a déclaré à la police que Cosby l'avait forcée à exécuter un acte sexuel dans une chambre du manoir Playboy à Los Angeles vers 1974, alors qu'elle était mineure.

L'avocate de la plaignante, Gloria Allred, a déclaré lors d'une conférence de presse, samedi, que Mme Huth fournirait à la police toutes les preuves dont elle dispose.

Mme Huth n'a pas voulu répondre aux questions des journalistes.

La police a indiqué qu'elle ne donnerait aucun détail additionnel sur l'enquête. Le chef de la police de Los Angeles, Charlie Beck, a appelé jeudi les victimes potentielles de Bill Cosby à aller rencontrer les enquêteurs, peu importe si les accusations remontent à si longtemps qu'elles ne peuvent plus être présentées devant un tribunal.

L'avocat de Bill Cosby, Martin Singer, a accusé Mme Huth d'extorsion et a affirmé qu'elle avait tenté de vendre son histoire à un journal à potins il y a une dizaine d'années.

Selon Me Singer, un autre avocat de Mme Huth, Marc Strecker, aurait réclamé 100 000 $ pour que la victime alléguée taise son histoire, puis aurait augmenté sa demande à 250 000 $ en constatant que d'autres femmes accusent maintenant Bill Cosby d'inconduite sexuelle.

Au cours des dernières semaines, au moins 15 femmes ont accusé l'acteur de comportements sexuels inappropriés allant des attouchements au viol.

INOLTRE SU HUFFPOST

Bill Cosby