DIVERTISSEMENT

La courte échelle est vendue

05/12/2014 11:24 EST | Actualisé 05/12/2014 11:24 EST
La courte échelle

Les auteurs de La courte échelle poussent un soupir de soulagement. La vente de la maison d'édition a été confirmée, ainsi que les paiements des sommes qui leur sont dues.

Raymond Talbot, ancien propriétaire des librairies Champigny, et sa fille Mariève Talbot, qui a occupé pendant plus de cinq ans le poste de directrice de l'organisme Lis avec moi, se portent acquéreurs de ce fleuron québécois de la littérature jeunesse. Ils se sont engagés à verser les sommes dues aux auteurs et aux illustrateurs.

Hélène Derome, ancienne présidente de la maison d'édition, a confirmé la nouvelle vendredi, se réjouissant du versement des sommes dues.

Les éditions La courte échelle s'étaient placées sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers le 10 octobre dernier.

Plusieurs centaines d'auteurs et d'illustrateurs, qui se croyaient protégés par la loi sur le statut de l'artiste, avaient eu la mauvaise surprise d'apprendre qu'ils ne pouvaient reprendre les droits de leurs oeuvres. Selon le syndic de faillite, cette clause de la loi provinciale sur la résiliation du contrat en cas de faillite était invalidée par la loi fédérale sur les faillites.

La maison d'édition possède un catalogue de près de 700 titres, aussi bien en littérature jeunesse, avec des auteurs phares comme Élise Gravel, Annie Groovie, Marianne Dubuc et Marie Hélène Poitras, qu'en littérature pour adultes (Chrystine Brouillet, Stanley Péan, André Marois).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

10 livres à lire pendant le temps des fêtes