DIVERTISSEMENT

AMI-télé: une nouvelle chaîne destinée aux non-voyants

27/11/2014 04:17 EST | Actualisé 27/11/2014 04:17 EST
Christoph Hetzmannseder via Getty Images

La chaîne francophone AMI-télé, spécialement adaptée pour les personnes aveugles ou atteintes d’une déficience visuelle, entrera en ondes le mardi 16 décembre prochain.

AMI-télé offrira une programmation généraliste composée de concepts populaires d’ici et d’ailleurs, de grandes séries, de cinéma, de rendez-vous jeunesse et de tribunes d’affaires publiques. Des émissions originales seront à l’horaire dès le printemps prochain.

À la différence des autres stations, le contenu d’AMI-télé se déclinera entièrement en vidéo-description en clair, c’est-à-dire avec une description narrative intégrée à chaque titre de la grille. La chaîne fera partie du bloc de services de base offert à tous les abonnés d’entreprises de distribution par câble et par satellite, une distribution obligatoire accordée par le CRTC à AMI-télé pour sa contribution exceptionnelle à l’atteinte des objectifs de la loi canadienne sur la radiodiffusion.

Les dirigeants d’AMI-télé sont M. David Errington, président et chef de la direction d’Accessibilité Média, et M.Philippe Lapointe, vice-président à la programmation et à la production d’AMI-télé.

«Pour les personnes non-voyantes ou avec une déficience visuelle, la télévision est un outil essentiel d’information et une source privilégiée de divertissement, a expliqué Philippe Lapointe. En ce sens, AMI-télé devient un moyen important d’inclusion pour elles et leur famille.»

«L’Union des artistes, les producteurs, les grands réseaux, tous ont accueilli l’arrivée d’AMI-télé avec beaucoup d’enthousiasme et de générosité. Grâce à ces partenaires, AMI-télé présentera une programmation riche et variée», a poursuivi Philippe Lapointe.

Les quartiers d’AMI-télé sont établis au centre-ville de Montréal. Propriétaire de la nouvelle antenne, Accessibilité Média Inc. est une entreprise multimédia sans but lucratif, qui exploite déjà d’autres services de diffusion comme AMI-tv et AMI-audio, tous deux en anglais, ainsi que deux sites web, AMI.ca et AMItélé.ca. Ces plateformes sont à la disposition de plus de cinq millions de Canadiens qui sont aveugles, malvoyants, sourds, malentendants, à mobilité réduite ou incapables de lire des textes imprimés.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter