NOUVELLES

Facebook : Recrutement de volontaires pour combattre l'État islamique en Syrie (PHOTOS/VIDÉO)

24/11/2014 12:27 EST | Actualisé 24/11/2014 12:32 EST

Au premier abord, la page Facebook «The Lions of Rojava» ressemble à tant d’autres ayant été créées pour encourager les Kurdes dans leurs efforts pour combattre l’État islamique en Syrie.

Mais les combattants présents dans les photos publiées sur la page ne sont pas des habitants de la région. Ils sont occidentaux, pour la plupart de race blanche et non musulmans. Plusieurs d’entre eux possèdent une expérience militaire et se sont portés volontaires pour combattre aux côtés des forces kurdes à Rojava.

facebook

La page Facebook servant au recrutement des combattants

jordan matson

Jordan Matson, l'un des organisateurs du groupe



Graham Penrose, l’un des représentants du groupe, dit être consterné de voir les combattants du groupe être décrits comme des «mercenaires».

«Le groupe est motivé par ce qui se passe en ce moment, par le manque d’assistance apportée aux Kurdes» a déclaré Graham Penrose à Sky News.

«Ils ne sont pas payés. Ils veulent aider les gens dans le besoin. Selon moi, il mérite beaucoup mieux que d’être décrits comme des mercenaires».

La page Facebook «The Lions of Rojava» est administrée par l’ancien soldat Jordan Matson, du Wisconsin. Il est l’un des nombreux représentants du groupe à participer activement au recrutement, promettant les ressources, l’aide ainsi que tous les arrangements de voyage nécessaires.







La page comprend également un tutoriel de 12 minutes présenté par une organisatrice connue sous le nom de «Krystal», qui explique comment rejoindre le mouvement en entrant en contact avec Matson.




Jordan Matson, 27 ans, a confié à Fox News qu’il était dépressif. Il a quitté son emploi d’empaqueteur pour se rendre dans l’une des régions les plus dangereuses du globe. Il a servi dans l’armée pendant un an avant que son niveau de stress ne l’oblige à quitter.

Matson dit qu’il a pris quelques vêtements, une paire de bottes et une brosse à dents et a pris les dispositions pour rejoindre des combattants kurdes à qui il avait précédemment parlé sur Facebook.

Ses photos montrent sa vie dans la région, l’une révélant même une blessure subie après qu’il ait été atteint par un mortier. «Nous avons des hommes de l’Europe, de l’Europe de l’Est, de l’Australie, de l’Afrique, de partout», a déclaré Jordan Matson.

Plusieurs internautes se sont rendus sur la page Facebook pour savoir comment ils peuvent rejoindre le groupe en Syrie et prendre part au combat.





Sur la page, plusieurs ont comparé le groupe aux Brigades internationales qui avaient voyagé pour combattre le régime fasciste durant la guerre d’Espagne, telles que les décrivait George Orwell dans Hommage à la Catalogne.

Une porte-parole du Bureau de l’Intérieur a déclaré au HuffPost UK qu’il était fortement déconseillé de se rendre en Syrie et certaines régions de l’Irak.

«Même les individus voyageant pour des raisons humanitaires s’exposent à des risques sérieux», dit-elle. «La meilleure façon d’aider les individus de ces régions est de faire un don à une œuvre caritative enregistrée active dans cette partie du globe».

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en 7 points