DIVERTISSEMENT

SNL Québec : belles retrouvailles avec Patrick Huard (PHOTOS)

23/11/2014 12:27 EST | Actualisé 23/11/2014 12:29 EST
David Kirouac

Le Rogatien de Patrick Huard dans une émission pour enfants? Tout est possible dans l’univers de SNL Québec! Le chauffeur de taxi le plus bougon du Québec avait laissé son véhicule de côté, samedi soir, le temps d’un excellent sketch baptisé Dans l’autobus de Rogatien, sur les ondes de Télé-Québec. Dans un décor coloré, entouré de personnages fantaisistes – Madame Poignet, la brigadière (Katherine Levac), Cucul l’écureuil (Pier-Luc Funk), Gespadrille, «habillée comme Patricia Paquin dans Chambres en ville» (Virginie Fortin) - Patrick Huard – pardon, Rogatien - habillé d’un autobus de carton jaune, s’est adressé à ses jeunes amis, ses «petits caps de roues», mais a aussi éclaté de colère en parlant des cônes oranges qui parsèment nos routes («De la lune, on voit deux affaires : les cônes du Québec et la muraille de Chine, a-t-il vociféré. Il y a soit des cônes sur la route, ou des animaux morts!») et de notre ministre de la santé, Gaétan Barrette («Son conseiller politique, c’est une friteuse! Quand il va mourir, on va donner son corps à la science et son foie au Pied de Cochon!»).

«Monte avec nous, petit ou grand, ça va brasser s’un estie de temps», promettait la chanson-thème de Dans l’autobus de Rogatien. On n’aurait su mieux dire : on n’a pas beaucoup jasé chiffres, environnement ou exercices, comme l’auraient souhaité les co-animateurs costumés de Rogatien…

L'article se poursuit après la galerie photos.

SNL Québec avec Patrick Huard


Patrick Huard avait pris ses distances avec les caméras depuis la sortie du film Starbuck, en 2011 – on peut néanmoins le voir dans Mommy, de Xavier Dolan, présentement à l’affiche au cinéma –, mais l’édition de novembre de SNL Québec nous a permis de réaliser qu’on s’ennuie de ses talents d’acteur et d’humoriste. L’invité-vedette du mois a joué dans tous les registres pendant la soirée, a été généreux avec la troupe de comédiens maison – sans pour autant être aussi fou qu’Antoine Bertrand le mois dernier – et, plus l’heure trente de folies avançait, plus on le sentait en contrôle. Lui qui se dit adepte de la formule Saturday Night Live avait véritablement trouvé le bon ton pour se coller avec aisance au concept. L’émission semble être une tribune parfaitement indiquée pour un touche-à-tout comme lui, qui maîtrise le jeu et le stand up, avec autant d’habileté dans les deux cas.

Hommage aux hommes ordinaires

En ouverture, Huard s’est montré inspiré en recyclant son numéro de la «femme ordinaire», pour l’adapter en un hommage à «l’homme ordinaire», question de souligner la Journée internationale de l’homme, qui se tenait le 19 novembre. «Toi qui penses qu’être ouvert aux autres cultures, c’est d’acheter des sushis au IGA… Toi qui achètes ton linge à la même place que tes tires d’hiver… Toi qui s’est acheté un iPad parce que ça fait jeune, mais qui a de la misère à s’en servir…» Ce n’était pas hilarant, mais l’idée était très bonne.

L’artiste a aussi personnifié Chantal Petitclerc dans une fausse bande-annonce de film portant sur la vie de l’athlète paralympique (avec l’assentiment de la principale intéressée), il a incarné un père décédé qui, en testament sur vidéo, annonçait à ses enfants qu’il léguait toute sa fortune à Brad Pitt, il a créé un personnage de commentateur sportif de TVA Sports, Stéphane Ouimet, dans le bulletin de Nouvelles SNL, il a endossé les traits de «Léo OneShot», un tireur d’élite de la mafia, ainsi qu’un cambrioleur qui tentait un hold up dans un spa. Dans l’ensemble, ces saynètes étaient toutes très réussies, à l’exception de celle des mafiosos, qui tombait réellement à plat.

À LIRE AUSSI:

Dans la parodie d’émission de cuisine, Signé J’m’aime (un clin d’œil à Signé M, à TVA), Huard avait toutes les misères du monde à conserver son sérieux avec ses jeunes collègues Phil Roy, Pier-Luc Funk, Mathieu Quesnel et Virginie Fortin, qui pastichaient respectivement Martin Picard, Ricardo Larrivée, Normand Laprise et Alexandra Diaz. Ce segment présentait des imitations efficaces (Phil Roy était sans faille, malgré ses fous rires) et plusieurs bons gags. Ces instants où les têtes d’affiche de SNL Québec peinent à réciter leurs textes parce qu’elles ont trop de plaisir sur le plateau sont toujours les meilleurs, d’une fois à l’autre.

Sauver le costumier

Ce nouveau rendez-vous de SNL Québec a été lancé, sur le coup de 21h, avec un faux téléthon dédié au costumier de Radio-Canada, une vignette qu’on sentait très sérieuse malgré son vernis absurde et comique. On comprenait réellement la volonté de l’équipe d’aborder le sujet, qui fait frémir tout le milieu du petit écran par les temps qui courent.

L’impayable Katherine Levac, déguisée en chat, nous a encore fait rire au premier coup d’œil. Idem pour Pier-Luc Funk, affublé à la façon de Jeanne Mance. Mathieu Quesnel, supposé être «l’homme de théâtre» du groupe, y est allé d’un cri du cœur : «Le gouvernement n’a pas le droit de nous dicter comment Vincent Graton doit être mal habillé dans L’auberge du chien noir!» Virginie Fortin, elle, a pris la parole sérieusement pour expliquer au public que plusieurs costumes de SNL Québec sont directement pigés dans le costumier de Radio-Canada, et que l’institution doit être sauvée pour le bien-être de notre télévision.

À mi-parcours, on a ramené la Suzie la sarcastique de Léane Labrèche-Dor, qui n’a malheureusement rien cassé dans une caricature de procès. Puis, aux Nouvelles SNL, on a beaucoup aimé voir Damien Robitaille, invité musical du mois, s’improviser «frère» de Paidge Beaulieu. Perruque teintée rousse sur le crâne, le chanteur a exagéré son accent anglophone et a livré de bonnes phrases avec un aplomb naturel. Le bulletin d’informations de Mickaël Gouin et Guillaume Girard a aussi été l’occasion de taquiner Charles Tisseyre et sa publicité pour la prévention du cancer des testicules, et d’envoyer une flèche acide à Vol 920, qui se termine dimanche, à TVA. «L’émission a bien rempli son mandat : tout le Québec a son hos** de voyage», a décrété Mickaël Gouin.

SNL Québec est présenté en rediffusion le vendredi 28 novembre, à 22h. Le 13 décembre, Guy A.Lepage prendra le contrôle du plateau avant la pause du temps des Fêtes.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter