NOUVELLES

Intimidation: Bernard «Rambo» Gauthier remporte une cause en appel

21/11/2014 01:16 EST | Actualisé 21/11/2014 01:16 EST
Radio-Canada

Bernard Gauthier, dit Rambo, remporte une cause en appel pour une affaire de menaces et d'intimidation remontant à juin 2013.

Le juge Serge Francoeur annule ainsi une ordonnance qui interdisait à l'agent syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord de s'approcher et d'entrer en contact avec Harold Richard, un opérateur de machinerie lourde, pendant un an. Cette ordonnance avait été imposée à M. Gauthier au terme d'un procès en mars 2014.

Le juge estime que les paroles prononcées par Bernard Gauthier lors d'un incident survenu en juin 2013, en pleine grève de l'industrie de la construction, ne constituent pas une preuve suffisante de menaces contre M. Richard.

Bernard Gauthier se réjouit de la décision du juge. « Ça fait quand même assez longtemps que ça dure, cette saga-là », dit-il.

« Je n'ai pas intérêt à m'arrêter là-dessus ou à prendre des chances avec ça, ajoute le représentant syndical. Je mène mon combat et j'essaie de faire ça le plus possible. »

Celui qu'on appelle Rambo estime qu'il tire des leçons de cette affaire : « C'est sûr qu'avec le temps j'apprends. Il y a des paroles que je vais peut-être retenir à l'avenir. »

Bernard Gauthier sera de retour en cour, le 17 mars 2015, pour bris d'engagements. Il aurait invectivé Harold Richard, syndiqué à la CSN-Construction, au terme du procès pour menaces et intimidation, en mars 2014.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref