NOUVELLES

L'Isle-Verte : extraits d'appels faits dès le déclenchement de l'alarme

20/11/2014 10:55 EST | Actualisé 20/11/2014 11:01 EST
François Drouin

Les enregistrements des appels d'urgence effectués au cours de la nuit où 32 personnes âgées ont péri dans un incendie à L'Isle-Verte, l'hiver dernier, ont été dévoilés hier au cours de l'enquête publique sur cette tragédie. On y apprend qu'un appel a été fait dès le déclenchement de l'alarme incendie.

Le coroner et commissaire aux incendies, Cyrille Delâge, s'est entretenu avec Carole Raîche du Centre d'appel d'urgence des régions de l'est du Québec (CAUREQ). Elle a été la dernière personne à témoigner de la journée.

La Commission a entendu les conversations de deux appels faits à 0 h 22 et à 0 h 26, la nuit du drame, le 23 janvier.

Chronologie des appels

À 0 h 22, au moment où l'alarme incendie se déclenche, la Centrale de contrôle d'alarmes du Québec appelle à la Résidence du Havre.

Le gardien de nuit Bruno Bélanger, paniqué, répond au téléphone et réclame l'aide des pompiers.

Écoutez l'appel ci-dessous :

Par la suite, la Centrale de contrôle d'alarmes du Québec appelle le CAUREQ, qui est responsable du service 911.

Après avoir été mis en attente pendant 30 secondes, l'employé de la Centrale de contrôle d'alarmes du Québec signale l'incendie et résume la conversation qu'il a eue avec Bruno Bélanger.

« On a parlé sur place à M. Bruno Bélanger qui nous a demandé de vous contacter [...] Et c'était pressant », a-t-il dit.

Écoutez l'appel ci-dessous :

À la fin des deux appels, il est presque 0 h 27, soit cinq minutes après le déclenchement de l'alarme.

Le témoignage de Carole Raîche se poursuivra à la reprise des audiences lundi prochain.

Écoutez une entrevue du gardien de nuit Bruno Bélanger avec le journaliste et animateur d'Enquête, Alain Gravel :

Élément « crucial » à élucider

Lundi, on devrait également en savoir davantage au sujet d'une personne, dont on ignore l'identité, qui a franchi la porte principale de la Résidence du Havre, à 0 h 25, le soir de l'incendie.

Il s'agit d'un élément qualifié de crucial par la procureure Marie Cossette, qui devrait être éclairci à la reprise des travaux.

Le coroner Cyrille Delâge est à mi-chemin dans l'enquête publique. Vingt-trois témoins sur 56 ont été entendus jusqu'à maintenant.

L'objectif de l'enquête publique du coroner n'est pas de trouver des coupables, mais plutôt d'établir les causes et les circonstances du drame.

L'incendie de la Résidence du Havre a fait 32 victimes et a donné lieu à une longue et éprouvante opération de recherches.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Incendie dans une résidence pour personnes âgées à L'Isle Verte (23 janvier 2014)