NOUVELLES

G20: Stephen Harper quitte l'Australie satisfait

16/11/2014 07:42 EST | Actualisé 16/11/2014 07:43 EST
Chris Hyde via Getty Images
BRISBANE, AUSTRALIA - NOVEMBER 15: Australian Prime Minister Tony Abbott greets Canada's Prime Minister Stephen Harper during the official welcome at the Brisbane Convention and Exhibitions Centre on November 15, 2014 in Brisbane, Australia. World leaders have gathered in Brisbane for the annual G20 Summit and are expected to discuss economic growth, free trade and climate change as well as pressing issues including the situation in Ukraine and the Ebola crisis. (Photo by Chris Hyde/Getty Images)

Stephen Harper quitte l'Australie satisfait de l'issue du Sommet du G20 et il ne regrette en rien son intransigeance face à Vladimir Poutine.

Malgré les efforts du premier ministre australien Tony Abbott qui voulait un ordre du jour purement économique, le Sommet du G20 a été incapable d'éviter les questions concernant la crise ukrainienne.

M. Harper s'est fait particulièrement remarquer dans ce dossier, car il a sommé le président russe de retirer ses troupes de l'Ukraine, lors d'un échange bref, mais glacial, samedi. Il ne regrette en rien son geste. Il croit important de répéter à M. Poutine que son intervention dans le conflit ukrainien est dénoncée par la communauté internationale.

Il qualifie de honteuse la réponse de son homologue qui a nié la présence russe en Ukraine alors que l'est du pays est sous le contrôle des combattants pro-russes.

Si la Russie était fier de son geste, elle s'en vanterait, a dit M. Harper. Le premier ministre a toutefois tenu à minimiser l'impact de sa prise de bec avec M. Poutine sur le sommet qui s'est tenu samedi et dimanche à Brisbane.

M. Harper maintient que le G20 a fait son travail et que le forum est pertinent même si certains remettent en question son efficacité.

Stimuler la croissance

Les dirigeants des pays du G20 se sont accordés sur des mesures censées engendrer 2,1 points de croissance supplémentaire, au niveau mondial, dans les cinq ans à venir, a déclaré le premier ministre australien.

Le G20 va lancer une initiative internationale concernant les infrastructures. Les ministres de l'Énergie des pays du G20 se réuniront pour la première fois l'année prochaine, a expliqué M. Abbott.

Les dirigeants se sont déclarés en outre favorables à des mesures fortes pour lutter contre le réchauffement climatique, a dit le premier ministre australien. Le prochain sommet aura lieu en 2016 en Chine.

Avec les informations de Daniel Thibeault

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques photos du G20 2014