POLITIQUE

Régime de retraite des députés : la motion de la CAQ adoptée

12/11/2014 05:59 EST | Actualisé 12/11/2014 05:59 EST
PC

Sans surprise, la motion de Coalition avenir Québec (CAQ) qui réclame que les députés contribuent dans une mesure de 50 % à leur régime de retraite a été adoptée cet après-midi à l'Assemblée nationale.

Le texte a recueilli 82 voix pour, celles des députés du parti libéral et de la CAQ. Les élus du parti québécois s'y sont opposés avec 25 voix. Aucune abstention n'a été enregistrée. Québec solidaire n'a pas pris part au débat.

Plus tôt, le chef de la CAQ, François Legault, expliquait qu'il n'était pas équitable que le gouvernement demande aux milliers d'employés municipaux de contribuer à parts égales avec leur employeur à leur fond de retraite alors que les députés, eux, ne financent qu'à hauteur de 21 % leur propre fonds.

Actuellement, précise M. Legault, la participation des employés municipaux à leur fonds de pension se situe entre 24 % et 50 %. Le gouvernement entend redresser les finances publiques et renflouer des caisses de retraite déficitaires en exigeant d'eux une participation de 50 %.

Motion présentée par la CAQ sur le fonds de retraite des députés

« Que les membres de l'Assemblée nationale acceptent de participer à l'effort de retour à l'équilibre budgétaire et contribuent à 50 % de leur régime de retraite ;

Qu'ils le fassent dans les mêmes délais prévus pour la hausse de contribution des employés municipaux à leurs propres régimes ;

Que toute augmentation potentielle de leur salaire ne s'applique qu'à partir de la prochaine législature. »

Les députés feront leur part, assure Philippe Couillard

Interpellé lors de la période de questions par le chef de la CAQ, le premier ministre Philippe Couillard a assuré que les élus seront aussi mis à contribution, et ce, dans la même mesure que les employés municipaux.

« À l'instar de ce qui sera demandé aux employés du secteur municipal, les membres de l'Assemblée nationale feront également le même effort pour atteindre l'objectif de l'équilibre budgétaire. »

— Philippe Couillard, premier ministre du Québec

La motion présentée par la CAQ sera débattue en après-midi à l'Assemblée nationale. Les députés seront appelés à se prononcer sur cette motion aujourd'hui ou peut-être demain, selon la durée des débats.

En conférence de presse, François Legault a rappelé que cette proposition avait déjà était faite par son parti au gouvernement de Pauline Marois en décembre 2013, et que ce dernier l'avait rejeté.

Québec solidaire boycotte le débat

La formation Québec solidaire avait annoncé son refus de participer au débat sur la motion de la CAQ, « car elle fait directement référence au projet de loi 3 sur les régimes de retraite du monde municipal contre lequel le parti s'oppose vigoureusement ».

Québec solidaire, qui se défend d'être contre la hausse des cotisations des élus à leur régime de retraite, a dit avoir proposé des amendements à la CAQ « en vue de retirer toute référence au projet de loi 3 et ils ont été refusés ». La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a ajouté qu'elle voulait « un débat sur le régime de retraite des membres de l'Assemblée nationale qui s'appuie sur les recommandations du rapport L'Heureux-Dubé ».

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Régimes de retraite: manif à Montréal