NOUVELLES

L'Isle-Verte : la SQ transmet un rapport d'enquête

12/11/2014 06:53 EST | Actualisé 12/11/2014 06:54 EST
PC

La Sûreté du Québec a transmis un rapport d'enquête sur la tragédie de L'Isle-Verte au Directeur des poursuites criminelles et pénales de la région administrative du Bas-Saint-Laurent.

Ce rapport inclut les recommandations des policiers sur ce drame qui a fait 32 morts en janvier dernier lors de l'incendie d'une résidence pour personnes âgées.

Neuf mois après le drame, bien des questions demeurent en suspens pour les familles et les proches des 32 victimes.

Le rapport des policiers que le Directeur des poursuites criminelles et pénales du Bas-Saint-Laurent, Me Éric Morin, confirme avoir reçu fin octobre, n'apportera pas de réponses immédiates, mais il marque une étape importante

Il est le résultat de 9 mois d'enquête. Le rapport est fort volumineux et complexe, selon Me Morin, ce qui fait que plus d'un procureur sera affecté à son analyse.

Et il inclut les recommandations des policiers dont on ne connaît cependant pas la teneur.

Mais ultimement, c'est le bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales qui décidera s'il y a lieu de déposer des accusations criminelles. Et déjà, prévient Me Morin, il faudra du temps avant de conclure.

À la Sûreté du Québec, on refuse de commenter sauf pour dire que l'enquête se poursuit.

Enquête publique du coroner

Ce rapport est transmis deux mois après le dévoilement d'un monument commémoratif à L'Isle-Verte et alors que s'amorcera la semaine prochaine l'enquête publique du coroner.

On connaît peu de choses sur l'enquête à venir. On sait cependant que le gardien de nuit, Bruno Bélanger, a été convoqué.

L'assignation à comparaître ne précise pas le moment de son passage devant le coroner, mais il nous a indiqué avoir compris qu'il serait le dernier témoin.

Si tel est le cas, l'ensemble de la preuve au dossier aura alors été exposé devant le coroner.

Le but de cette enquête n'est pas d'attribuer des responsabilités. Elle vise essentiellement deux choses : établir les faits et recommander des moyens pour éviter la répétition d'un tel drame.

D'après le reportage de Denis Leduc

INOLTRE SU HUFFPOST

  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP
  • AP