NOUVELLES

Les Québécois champions de la vasectomie

07/11/2014 11:17 EST | Actualisé 07/11/2014 11:18 EST
Radio-Canada

Des médecins de Québec emboîtent le pas à leurs collègues de 25 pays et pratiqueront des vasectomies sur des dizaines de patients, aujourd'hui, pour démystifier la contraception masculine. Bien que l'intervention soit encore marginale dans plusieurs pays, c'est au Québec où l'on pratique le plus de vasectomies dans le monde.

Le Dr Michel Labrecque et ses collègues recevront 42 hommes à la Clinique médicale Pierre-Bertrand à Québec pour la journée mondiale de la vasectomie. Le spécialiste a été le premier médecin au Canada à pratiquer cette intervention sans bistouri, une technique développée en Chine.

L'opération est plus efficace et permet de diminuer les risques d'infections, affirme le médecin. Avec le soutien de la Fondation de l'Université Laval, le Dr Labrecque a formé des dizaines de médecins dans le monde.

Le Dr Michel Labrecque déplore que dans plusieurs pays du monde à l'heure actuelle, la contraception soit encore une affaire de femmes. En Inde par exemple, on compte 4 millions de ligatures des trompes par année comparativement à 150 000 vasectomies.

« C'est presque un non-sens, alors que c'est tellement facile de faire la vasectomie comparativement à une ligature des trompes. Chaque année, il y a des femmes qui meurent de la ligature des trompes parce que c'est une opération plus majeure », explique le médecin.

Les champions de la vasectomie

La situation n'est pas la même au Québec, où quelque 13 000 vasectomies sont réalisées chaque année, un record. Le nombre de vasectomies pratiquées ici est quatre fois supérieur aux interventions pour les ligatures des trompes, une opération en baisse constante.

« ll n'y a aucun tabou sur la vasectomie au Québec. Je vous dirais que c'est une maturité de notre population de partage des tâches, du partage de la contraception. Je vois souvent des hommes arriver et dire : ma femme a eu deux accouchements, c'est à mon tour de faire ma part », raconte le Dr Labrecque.

C'est justement dans le but d'inspirer les hommes du monde entier à faire leur juste part en matière de planification familiale que le Dr Labrecque et ses collègues participent à la journée mondiale de la vasectomie.

Chaque participant à Québec versera 250 $ au Fonds de soutien en santé reproductive masculine pour les pays en voie de développement de la Fondation de l'Université Laval. Au moins 1500 hommes dans le monde participent au mouvement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Du meilleur sexe en 16 conseils pour lui