NOUVELLES

Énergie Est: Phil Fontaine encense TransCanada

07/11/2014 04:16 EST | Actualisé 06/01/2015 05:12 EST
Getty
Three sections of pipe sit on the ground during construction of the Gulf Coast Project pipeline in Atoka, Oklahoma, U.S., on Monday, March 11, 2013. The Gulf Coast Project, a 485-mile crude oil pipeline being constructed by TransCanada Corp., is part of the Keystone XL Pipeline Project and will run from Cushing, Oklahoma to Nederland, Texas. Photographer: Daniel Acker/Bloomberg via Getty Images

CALGARY - L'ancien grand chef de l'Assemblée des Premières Nations, Phil Fontaine, croit que la compagnie TransCanada agit correctement jusqu'ici avec les communautés autochtones pour promouvoir le projet d'oléoduc Énergie Est.

M.Fontaine oeuvre auprès de TransCanada pour faciliter les communications avec les communautés concernées par l'itinéraire du long oléoduc.

Après avoir livré une allocution devant les membres de la Chambre de commerce de Calgary, jeudi après-midi, il a précisé à des journalistes qu'il était impressionné par l'attitude de TransCanada (TSX:TRP) auprès des communautés.

La compagnie albertaine a jusqu'ici rencontré les dirigeants de 158 communautés des Premières Nations et des Métis implantées dans les six provinces dans lesquelles l'oléoduc serait aménagé.

TransCanada a déposé la semaine dernière un document de 30 000 pages au bureau de l'Office national de l'énergie avec espoir d'approbation de son projet Énergie Est. Le projet de 12 milliards $ permettrait le transport sur 4600 kilomètres de pétrole brut de l'Alberta vers des terminaux d'exportation du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Phil Fontaine rappelle que les Autochtones veulent toujours s'assurer d'obtenir leur juste part des retombées économiques de projets du genre et que l'environnement soit respecté.

INOLTRE SU HUFFPOST

Comprendre les projets de pipelines