POLITIQUE

Quatre syndicats réclament la démission des dirigeants de Radio-Canada

04/11/2014 08:25 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST
PC

Les quatre syndicats du réseau français de CBC/Radio-Canada réclament la démission de sa haute direction et de tout son conseil d'administration.

Dans une déclaration commune publiée mardi, les syndicats rappellent que depuis 2009, avec l'appui de son conseil d'administration, la direction a mis en oeuvre des compressions budgétaires totalisant plus de 500 millions $, ce qui se traduit par la suppression de plus de 4000 postes.

Les syndicats estiment que les mandats ayant été confiés autant à la direction qu'au conseil d'administration consistent à veiller au bon fonctionnement, au développement et à la préservation d'un service public essentiel appartenant à la collectivité.

Ce qu'ils appellent l'entreprise de destruction massive des dirigeants démolit lentement mais sûrement le seul diffuseur public présent au Canada, sans mandat et sans débat public, à leur avis.

Les signataires ajoutent leur conviction que la population canadienne est attachée à CBC/Radio-Canada, un outil indispensable en démocratie qui contribue à la richesse culturelle de centaines de communautés, qui renseigne, éclaire et divertit. Ils invitent les Canadiens à manifester leur appui à leurs revendications.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les radiodiffuseurs publics les mieux financés par habitant