NOUVELLES

Jean-Pierre Roy, ancien lanceur et analyste aux matchs des Expos, rend l'âme

01/11/2014 04:59 EDT | Actualisé 01/11/2014 04:59 EDT
Carlos Osorio via Getty Images
MONTREAL, ON - MARCH 28 - On March 28 and 29 the Toronto Blue Jays played two exhibition games against the New York Mets at Olympic Stadium in MontreaL. It was the first time that Major League Baseball had been played here since the Montreal Expos left in September 29, 2004 and became the Washington Nationals in 2005. March 28, 2014. (Carlos Osorio/Toronto Star via Getty Images)

MONTRÉAL - Jean-Pierre Roy, qui a lancé à divers niveaux du baseball mineur et professionnel pendant une dizaine d'années, incluant les ligues majeures, avant de devenir descripteur et analyste des matchs des Expos de Montréal, est décédé au cours du week-end. Il était âgé de 94 ans.

Le site internet lapresse.ca rapportait que M. Roy souffrait d'un cancer de la prostate, mais qu'il aurait succombé à des problèmes de haute pression et à la vieillesse, selon ce qu'aurait confié son épouse. Il vivait en Floride depuis une vingtaine d'années.

Né à Montréal le 26 juin 1920, Jean-Pierre Roy aura été un pionnier du baseball au Québec avant que des athlètes tels Claude Raymond et Ron Piché ne parviennent à percer les rangs du baseball majeur.

Sa carrière dans les ligues mineures s'est amorcée en 1940 avec les Renards de Trois-Rivières, dans la Ligue provinciale. Après être passé par Mobile, Houston, Rochester et Sacramento entre 1942 et 1944, il se joint aux Royaux de Montréal, alors une formation de niveau AA et club-école des Dodgers de Brooklyn de la Ligue nationale.

En 1945, il y connaîtra la meilleure saison de sa carrière, affichant un dossier de 25 victoires et 11 revers en 41 départs. En 293 manches, il présente une moyenne de points mérités de 3,72.

Un an plus tard, on lui offre la chance de se joindre aux Dodgers avec lesquels il participera à trois matchs, dont un à titre de partant le 9 mai à Cincinnati, selon le site internet SABR.

Lors de ses trois présences au monticule à Brooklyn, il lance pendant six manches et un tiers, concédant sept points et cinq buts sur balles, pour une moyenne de points mérités de 9,95.

Au fil de toutes ces années, Jean-Pierre Roy a également lancé à Cuba.

Sa carrière de joueur s'est terminée en 1955, mais il est revenu dans le giron du baseball québécois lors de l'adhésion des Expos à la Ligue nationale, en 1969.

Il a travaillé à titre de descripteur des matchs à la radio jusqu'en 1973, et d'analyste à la télévision de Radio-Canada d'abord avec Guy Ferron et ensuite avec Raymond Lebrun, jusqu'en 1983.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus beaux stades de baseball américains