NOUVELLES

Grand Prix des États-Unis: Rosberg et Hamilton en première ligne, comme prévu (PHOTOS)

01/11/2014 04:04 EDT | Actualisé 01/11/2014 04:05 EDT
MARK RALSTON via Getty Images
Mercedes AMG Petronas driver Nico Rosberg of Germany (C) celebrates after qualifying for the pole position besides teammate Lewis Hamilton of Britain (L), who was second fastest, and Williams Team driver Valtteri Bottas of Finland (R), who finished third for the United States Formula One Grand Prix at the Circuit of The Americas in Austin, Texas on November 1, 2014. AFP PHOTO/Mark RALSTON (Photo credit should read MARK RALSTON/AFP/Getty Images)

Deux Flèches d'Argent, les Mercedes de Nico Rosberg, en pole position, et Lewis Hamilton, seront comme prévu en première ligne dimanche au départ du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, 17e manche de la saison 2014.

En devançant Hamilton de 376 millièmes samedi lors des qualifications, Rosberg s'est assuré sa 9e pole position de la saison. L'ordre est inversé au classement du championnat du monde, où il est devancé de 17 points par le Britannique qui vient d'enchaîner quatre victoires d'affilée.

C'est la 10e fois cette année que les Flèches d'Argent monopolisent la première ligne. Elles sont désormais à deux longueurs du record (12 premières lignes intégrales en une saison) toujours co-détenu par McLaren et Williams, dans les années 80 et 90.

"C'était une bonne journée, tout s'est bien passé, j'ai bien travaillé avec mes ingénieurs et c'était un vrai défi, car il faisait très froid ce matin et le vent changeait tout le temps", s'est réjoui Rosberg, auteur d'un tour parfait en 1 min 36 sec 67/1000.

C'est sa 13e pole en F1 et il espère qu'elle lui portera bonheur pour atteindre son objectif: gagner dimanche pour relancer le championnat avant les deux dernières étapes, au Brésil et à Abou Dhabi. "Le championnat est encore en vie", a lancé le commentateur de la BBC dès la fin de cette séance rondement menée par Rosberg.

Nico a fait du bon boulot

"Je me suis un peu battu avec les freins et Nico a fait du bon boulot", a reconnu Hamilton, fair-play, qui avait dominé les trois séances d'essais libres. S'il termine deux fois deuxième derrière Rosberg, à Austin et à Sao Paulo, ce qui est possible, il n'aura plus que trois points d'avance sur son coéquipier avant la grande finale d'Abou Dhabi, qui rapportera 50 points au vainqueur.

La 2e ligne de la grille de départ sera occupée par les Williams du Finlandais Valtteri Bottas et du Brésilien Felipe Massa, encore une fois aux avant-postes grâce aux qualités de leur châssis et de leur moteur... Mercedes.

Les deux voitures de Sir Frank, hospitalisé en Europe pour un petit souci sans gravité, ont devancé la meilleure Red Bull, celle de Daniel Ricciardo, et la meilleure Ferrari, de Fernando Alonso, alors que la 4e ligne sera occupée par la McLaren de Kevin Magnussen et l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen.

La grande foule est attendue dimanche sur le somptueux Circuit des Amériques, plus de 100 000 spectateurs, pour assister à une course cruciale dans la course au titre mondial. Ils ne verront que 18 monoplaces sur la grille, après le double forfait des écuries Marussia et Caterham, placées en redressement judiciaire, et ont de fortes chances d'assister à un nouveau doublé Mercedes.

Ce serait le 10e doublé de la saison pour l'écurie allemande, déjà assurée du titre mondial des constructeurs depuis le GP de Russie. Autant de doublés que McLaren pendant sa saison record de 1988, à l'époque d'Alain Prost et Ayrton Senna.

Qualifications - GP des États-Unis

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter