POLITIQUE

Un militant caquiste tente de se faire élire comme commissaire scolaire

31/10/2014 08:41 EDT | Actualisé 31/10/2014 08:42 EDT
Facebook/Donald Leblanc

L'équation semble impossible. Le Longueuillois Donald Leblanc a été candidat de la CAQ aux élections de 2012 et 2014, et il est toujours un membre actif du parti de François Legault. Mais le 2 novembre, il tentera de se faire élire comme commissaire à la commission scolaire Marie-Victorin, pendant que les députés de la CAQ bouderont le processus électoral.

Les caquistes réclament à grand cri l'abolition des commissions scolaires. Mais Donald Leblanc ne voit pas d'incohérence. Il affirme rejoindre la position de la CAQ sur de nombreux points, même si « la route empruntée pour y arriver est différente ».

« On est tous les deux concernés par une démocratie scolaire anémique, on est tous les deux concernés par des taxes scolaires qui augmentent sans cesse (...) et tout comme un grand nombre de Québécois, on croit qu'on devrait soit abolir ou réformer les commissions scolaires », soutient-il.

Donald Leblanc croit pouvoir mieux parvenir à changer la structure « de l'intérieur ».

Le gestionnaire de profession n'a aucun problème à ce qu'on abolisse le poste pour lequel il veut se faire élire.

En cas de victoire, son équipe, qui est menée par l'ancienne députée bloquiste Carole Lavallée, entend réclamer un débat public sur l'avenir des commissions scolaires.

« On n'est pas ici pour défendre le statu quo, au contraire. Si le débat public nous amène à abolir la fonction de commissaire, ce n'est pas l'équipe Lavallée pour le changement qui va s'y opposer. »

— Donald Leblanc

Donald Leblanc souhaite que les Québécois aillent voter massivement pour des candidats aux élections scolaires, qui comme lui et les membres de son équipe, « prônent le changement », dit-il.

L'équipe de Carole Lavallée affronte celle du commissaire sortant Jean-Pierre Picard, qui est formée en grande partie de commissaires d'expérience.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Caucus présessionnel de la CAQ