NOUVELLES

Sécurité ferroviaire : les nouvelles mesures sont rassurantes, mais insuffisantes, dit Colette Roy-Laroche (VIDÉO)

30/10/2014 04:44 EDT | Actualisé 30/10/2014 04:45 EDT

La mairesse de Lac-Mégantic considère que les nouvelles mesures annoncées par Ottawa pour resserrer la sécurité ferroviaire sont rassurantes mais insuffisantes. Colette Roy-Laroche émet par ailleurs des réserves quant à leur application.

La ministre des Transports du Canada, Lisa Raitt, a annoncé, mercredi, que le gouvernement fédéral adoptera toutes les recommandations formulées par le Bureau de la sécurité des Transports (BST) dans la foulée de la tragédie de Lac-Mégantic. Elle a notamment précisé le nombre de freins à main qui doivent être actionnés avant de laisser un train de marchandises sans surveillance. Ottawa mise aussi sur l'amélioration de la formation de la main-d'œuvre pour renforcer la sécurité de l'industrie et augmentera la surveillance.

Colette Roy-Laroche veut que les municipalités soient informées des résultats d'inspection. « Comment Transports Canada va assurer cette surveillance ? À quelle fréquence ? », s'interroge-t-elle.

Elle aurait par ailleurs souhaité des directives particulières pour les régions qui comportent des particularités géographiques. Elle cite en exemple le tronçon ferroviaire entre Nantes et Lac-Mégantic qui comprend une pente abrupte. Selon la mairesse de Lac-Mégantic, dans ces circonstances, les freins ne sont pas suffisants. Elle réclame par conséquent une présence « humaine ».

Colette Roy-Laroche a réitéré la demande de sa communauté qui exige la construction d'une voie de contournement à Lac-Mégantic. Cette infrastructure, estime-t-elle, est essentielle pour assurer la sécurité de ses citoyens.

Les municipalités canadiennes satisfaites

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) accueille pour sa part favorablement les mesures annoncées par Ottawa.

Par voie de communiqué, le président de la FCM, Brad Woodside, a fait savoir que son organisation est « satisfaite de l'annonce faite aujourd'hui par la ministre Raitt ».

« Nous souhaitons que Transports Canada poursuive dans cette voie à l'avenir, notamment en demandant des mesures de sécurité additionnelles pour certains tronçons à hauts risques identifiés comme tels à la suite d'une évaluation des risques », ajoute M. Woodside.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Vues aériennes de Lac-Mégantic (mai 2014)