POLITIQUE

Lac-Mégantic rasera une partie de son centre-ville

30/10/2014 06:04 EDT | Actualisé 30/10/2014 06:04 EDT
Radio-Canada

La Ville de Lac-Mégantic a décidé mercredi soir de démolir tous les bâtiments compris dans la zone rouge au centre-ville, à l'exception des édifices publics.

La mairesse a annoncé aux centaines de citoyens qui se sont déplacés pour connaître le sort réservé aux bâtiments ayant résisté à la tragédie de juillet 2013, qui a fait 47 morts, qu'une trentaine d'immeubles devraient être démolis pour faire place à la décontamination.

« Nous sommes des citoyens comme vous, nous avons la lourde tâche de décider. Gouverner, c'est décider, alors c'est un choix qui ne plaît pas à tout le monde, mais dites-vous qu'après des heures et des heures d'analyses, et consultations diverses, nous pensons que c'est la meilleure décision », a expliqué Colette Roy-Laroche.

Cette décision est prise parce que la démolition favorisera la décontamination des sols souillés par le déversement de pétrole, selon elle.

Les résidents présents à la réunion ont salué le courage de la mairesse d'annoncer une telle décision.

Jusqu'à présent, 31 des 37 propriétaires concernés ont accepté l'offre d'achat de la Ville, mais pas de gaieté de cœur. « Je n'ai pas applaudi tout à l'heure la décision de raser les 37 bâtiments, mais je veux vous témoigner ma solidarité pour la reconstruction », a lancé Pierre Paquet.

Les propriétaires qui n'ont toujours pas donné leur accord à la démolition de leur bien n'auront d'autre choix, estime la Ville, qui précise toutefois que l'expropriation ne sera utilisée qu'en dernier recours.

Par ailleurs, les élus de Lac-Mégantic ont annoncé que l'appel d'offres pour l'étude de faisabilité de la voie de contournement ferroviaire serait affiché vendredi.

Retour sur l'explosion à Lac-Mégantic


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter