DIVERTISSEMENT

«Dictionnaire amoureux du Québec»: Denise Bombardier se souvient (ENTREVUE)

30/10/2014 10:48 EDT | Actualisé 19/12/2014 11:52 EST
Les Éditions Plon

L'auteure et polémiste Denise Bombardier publie le Dictionnaire amoureux du Québec, un livre de référence sur tout ce qui fait la Belle Province, de la géographie jusqu'à la langue, en passant par l'histoire et les héros. De A à Z, la journaliste au franc parler y dévoile l’amour qu’elle porte à son peuple.

Après Mario Vargas Llossa, Antoine De Caunes, Jacques Attali, Malek Chebel, Max Gallo ou Bernard Pivot, Denise Bombardier s’ajoute à la liste prestigieuse des auteurs derrière les Dictionnaires amoureux publiés par les éditions Plon.

«J’ai rencontré à Paris le directeur de cette collection, a-t-elle raconté mercredi en entrevue lors du lancement de l’ouvrage. Peut-être parce que je suis connue en France, il me voulait pour l’écriture du dictionnaire amoureux du Québec. J’ai tout de suite accepté»

L’écrivaine s’est attelée à la tâche sans réaliser ce qui l’attendait. «Je n’avais pas bien évalué la charge de travail que cela nécessitait, a-t-elle dit en riant. Mais le défi en valait la peine. Ceux qui pensent que le livre est un simple dictionnaire avec des définitions eh bien, ce n’est pas cela du tout.»

En fait, le Dictionnaire amoureux du Québec est d’abord une œuvre dans laquelle l’auteure aborde le Québec sous un angle littéraire. «J’y ai mis tout mon amour. Cela veut dire que c’est totalement subjectif. Personne ne peut me reprocher d’avoir oublié untel ou unetelle, car ce n’est pas un annuaire téléphonique.»

«J’ai décidé de parler des thèmes qui me sont chers, a-t-elle ajouté. Je parle de la Révolution tranquille en accordant une place très importante à Fernand Dumont, un de nos plus illustres intellectuels, injustement négligés.»

Le Québec de Denise Bombardier est justement peuplé de ces personnalités souvent oubliées. Une place importante est d’ailleurs faite aux grandes Québécoises auxquelles l’auteure accorde un chapitre entier.

«Je parle de mes rencontres et de toutes les personnes que je trouve attachantes. J’ai beaucoup puisé dans mes souvenirs», a-t-elle dit.

Pourtant, le bouquin, disponible au Québec aujourd’hui et qui paraîtra chez nos cousins outre-Atlantique en novembre prochain, ne s’attarde sur aucun sujet controversé. Surprenant, surtout lorsqu’on sait que l’écrivaine n’a pas la langue dans sa poche.

«Le livre est destiné à la francophonie. Quand on est avec de la visite, eh bien nos conflits, on les garde pour nous», a-t-elle rétorqué.

Elle s’est aussi bien gardée de plonger dans les clichés. Ma cabane au Canada ou le fameux hiver, si l’écrivaine aborde ces sujets, c’est pour mieux planter les stéréotypes.

«Je donne une vision différente. Le livre n’est pas seulement destiné aux Français, mais aussi aux lecteurs de chez nous. Vous savez, 90 % des Québécois ne sont jamais allés à Anticosti ou aux Îles-de-la-Madeleine. Notre aliénation par rapport à la nature est flagrante.»

Denise Bombardier voit son dictionnaire comme une prise de conscience. «C’est un témoignage sur ce qui fait nos forces et sur pourquoi on est différent des autres. Je parle de nos valeurs, de notre territoire et surtout de nos mythes, car sans mythe on n’a pas de pays», a-t-elle conclu.

Dictionnaire amoureux du Québec – Denise Bombardier – Les Éditions Plon – 392 pages – parution le 30 octobre 2014.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Livres: 5 nouveautés