NOUVELLES

Compressions à CBC/Radio-Canada: 392 postes coupés d'ici le 31 mars 2015

30/10/2014 10:46 EDT | Actualisé 30/10/2014 11:10 EDT
PC

Deux jours après avoir annoncé l’obtention des droits de diffusion des Jeux olympiques de 2018 et de 2020, CBC/Radio-Canada confirme l’élimination d’environ 392 postes partout au pays avant le 31 mars 2015.

Dans une note de service non-signée envoyée à tous les employés au pays et dont le Huffington Post Québec a obtenu copie, il est précisé que 115 postes seront touchés aux Services institutionnels, alors que les Services anglais perdent 154 postes et Services français en perdent 123.

Les équipes touchées par ces compressions et les représentants syndicaux seront rencontrés jeudi. D’autres réductions sont également à venir dans les prochaines semaines.

Il est mentionné que la priorité de la direction est « de veiller à ce que [ses] employés soient traités avec respect et de manière à préserver leur dignité, et ce, tout au long du processus ». Aucune mention, toutefois, de services de soutien pour les employés. Tous les employés qui auraient des questions sont invités à en parler avec leur superviseur immédiat.

En juin, le PDG Hubert Lacroix annonçait une réduction de 1000 à 1500 postes, soit environ 20% des effectifs, d’ici 2020. L’élimination des 392 postes fait donc partie de cette vague de compressions, comme le rapportait la semaine dernière Stéphane Baillargeon du Devoir.

La note de service rappelle que «ces changements sont nécessaires pour assurer la viabilité financière de CBC/Radio-Canada afin qu’elle soit mieux positionnée pour répondre […] aux mutations profondes du paysage médiatique » avant de remercier les employés pour leur professionnalisme, leur passion et leur dévouement constants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

25% moins d'employés à Radio-Canada: réactions Twitter