DIVERTISSEMENT

10 meilleurs films d'horreur (PHOTOS)

20/10/2014 09:53 EDT | Actualisé 22/10/2014 08:43 EDT
Courtoisie

Halloween, ce n’est pas que des costumes, des citrouilles et des sorcières. C’est aussi l’occasion de voir ou de revoir des productions cinématographiques à vous faire dresser les cheveux sur la tête. Le Huffington Post Québec vous présente sa liste des 10 meilleurs films d’horreur.

Alien (1979)

Seuls dans l’espace, les sept membres de l’équipage du vaisseau commercial Nostromo se retrouvent confrontés par l’arrivée d’une créature extraterrestre qui tente de les tuer. Premier volet d’une franchise qui aura ses hauts et ses bas, la proposition de Ridley Scott demeure de loin la plus réussie. Le réalisateur prend tout son temps pour installer une ambiance oppressante dans ce huis clos galactique et claustrophobique où trône une Sigourney Weaver à cran.

L’Exorciste (1973)

Aucune liste dite sérieuse traitant des films d’horreur ne peut omettre L’Exorciste dans son palmarès. Cette œuvre culte qui a remporté deux Oscars sur six nominations est devenue au fil du temps la production d’épouvante le plus rentable de l’histoire avec ses 400 millions de dollars de recette au box-office. Il faut dire que le film de William Friedkin n’a pas pris une ride. Inspiré du roman éponyme de Robbie Mannheim, L’Exorciste est un thriller scatologique toujours aussi effrayant dans lequel une fille se retrouve possédée par un démon. Deux prêtres tenteront de la libérer au prix de mille sacrifices.

The Shining (1980)

En adaptant le célèbre roman de Stephen King, Stanley Kubrick voulait offrir autre chose qu’un film d’horreur avec pour thème la figure du diable. Il faut dire qu’en 1980, la référence demeure L’Exorciste. Au grand dam de l’écrivain, le réalisateur américain n’a pas hésité à modifier le livre pour créer un scénario original. Engagé comme gardien, un homme (inoubliable Jack Nicholson dans ce rôle démoniaque) s’installe avec sa femme et son fils dans un immense hôtel fermé l’hiver. Coupé du reste du monde, le père de famille sombre dans la folie et l’alcoolisme, pendant que des évènements étranges ressurgissent du passé.

Massacre à la tronçonneuse (1974)

Un autre classique du genre, Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper est considéré comme le véritable initiateur des slashers tels les remarqués La Nuit des masques, Vendredi 13 ou Les Griffes de la nuit. Le principe du slasher est simple, mais très efficace: un mystérieux personnage assassine un groupe d’amis plutôt insouciants. De ce terrible constat, le cinéaste a su tirer un film audacieux et unique dont l’atmosphère glauque en est la pierre angulaire.

Let the Right One In (2008)

Voici une œuvre glaciale et urbaine plantée dans l’hiver scandinave. Loin des clichés propres aux films de vampires, on pense à l’abrutissante série Twilight, le réalisateur Tomas Alfredson offre au contraire une œuvre subtile sur la solitude et l’amitié. Tiré du best-seller de Ajvide Lindqvist, qui signe aussi le scénario, l’œuvre s’attarde sur l’histoire d’amour naissante entre une jeune vampire au visage blafard et un garçon tristounet, deux âmes esseulées par la rudesse du monde qui les entoure.

Cannibal Holocaust (1980)

Âmes sensibles, s’abstenir. Cannibal Holocaust est un film gore italo-colombien ancré dans le scandale. Son titre provocateur annonce d’ailleurs le pire et sa projection en 1980 devant un public outré suivra l’arrestation du réalisateur Ruggero Deodato condamné pour obscénité. Interdite dans une soixantaine de pays, l’oeuvre est entourée des rumeurs les plus folles comme le meurtre d’acteurs. Tout cela est faux bien entendu, même si plusieurs animaux ont été réellement tués pendant le tournage. Il reste que le film est d’une violence extrême. Tourné en plein cœur de la forêt amazonienne, le long-métrage met en scène une expédition de secours partie à la recherche de quatre reporters disparus deux mois auparavant dans la jungle. Ils retrouveront les caméras des disparus dont les images demeurées intactes dévoileront l’horreur.

Psychose (1960)

Alfred Hitchcock signe avec son 47e long-métrage, l’un des films les plus marquants de l’histoire du cinéma et l’un de ses plus grands succès. Oscillant entre horreur et suspense, Psychose suit dans une première partie la cavale de Marion Crane (Janet Leigh), une secrétaire criminelle qui tente de s'enfuir avec l’argent de son patron. Mais voilà que notre héroïne se fait assassiner (scène mythique de la douche) en plein milieu du film par un mystérieux tueur en série.

Rosemary’s Baby (1968)

Un jeune couple, Rosemary et Guy Woodhouse, aménage dans un vieil immeuble de Manhattan habité par des personnes âgées. Mais Rosemary (Mia Farrow), en proie à des cauchemars hallucinatoires croit que ses voisins octogénaires sont membres d’une secte satanique. Alors qu’elle attend un enfant, des visions se font de plus en plus présentes. Son mari (John Cassavetes), obnubilé par sa carrière d’acteur, accepte un pacte dont les répercussions seront terribles. Roman Polanski signe avec ce film le dernier chapitre d’une trilogie sur la vie en appartement entamé avec Répulsion et Le Locataire.

Les Griffes de la nuit (1984)

Ne vous endormez surtout pas! C’est le terrifiant conseil que l’on retient de Griffes de la nuit du réalisateur Wes Craven, maître du sous-genre teen slashers. Car dans le sommeil des adolescents, surgit Freddy Krueger, personnage mutilé et doté de longues lames à la place des doigts. Les rêves se transforment en cauchemar avec au bout du parcours une mort douloureuse bien réelle. Signalons la présence de l’acteur Johnny Depp qui interprète ici son premier rôle au grand écran.

Carrie (1976)

Porté par la musique de Pino Donaggio et l’interprétation éblouissante de Sissy Spacek, le film de Brian De Palma est un pur chef-d’œuvre. Les scènes d’anthologie se succèdent dans ce drame d’horreur aux relents psychologiques inspiré du premier roman de Stephen King. On y fait la connaissance de Carrie White, une adolescente qui subit les humiliations des étudiants de son école et les brimades de sa mère fanatique. Dotée de pouvoirs surnaturels, la jeune fille décide de se venger de ses bourreaux pris dans l’étau de sa colère.

10 meilleurs films d'horreur