NOUVELLES

Travaux de forage à Cacouna : la proposition n'a pas satisfait Québec

18/10/2014 09:04 EDT | Actualisé 18/10/2014 09:05 EDT
Patrick Bellerose

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques juge que la proposition reçue mercredi soir de TransCanada est insatisfaisante. Par conséquent, le promoteur n'est toujours pas autorisé à reprendre ses travaux exploratoires.

Le ministère confirme attendre une nouvelle proposition de l'entreprise relativement aux normes de bruit et à la rédution des impacts possibles sur les bélugas du Saint-Laurent.

Des informations contradictoires en provenance du ministère de l'Environnement avaient circulé en fin d'après-midi vendredi, au sujet du projet de port pétrolier de TransCanada, à Cacouna.

L'attachée de presse de David Heurtel, Marie-Julie Couturier, avait d'abord confirmé à Radio-Canada la reprise des travaux de forage au large de Cacouna.

Or, quelques minutes plus tard, cette information a été contredite par le porte-parole de la direction des Communications du ministère, Frédéric Fournier, qui affirmait que les travaux n'avaient pas repris.

M. Fournier indiquait alors qu'il n'y a pas d'entente avec TransCanada et que les travaux de forages ne reprendront pas cette fin de semaine.

La compagnie attend le feu vert du ministère de l'Environnement, qui étudie toujours sa proposition déposée mercredi soir. Le ministère a demandé à TransCanada de modifier ses méthodes de travail pour respecter les normes de bruit et de réduire les impacts possibles sur les bélugas du Saint-Laurent.

Manifestation à Cacouna (11 octobre 2014)