POLITIQUE

Redressement des finances: le gouvernement ne reculera pas prévient Couillard

18/10/2014 12:34 EDT | Actualisé 18/12/2014 05:12 EST

TROIS-RIVIÈRES, Qc - En dépit des manifestations et des pressions, le gouvernement ne reculera pas et remettra de l'ordre dans les finances publiques, a prévenu samedi le chef libéral Philippe Couillard.

Dans une allocation, M. Couillard a invité les quelque 600 militants réunis à Trois-Rivières en conseil général à ne pas se laisser distraire par ceux qui s'opposent aux mesures de redressement adoptées par le gouvernement libéral.

Le chef du gouvernement a lancé ce message pendant que des centaines de syndiqués manifestaient à l'extérieur du centre des congrès contre le projet de loi 3 sur la réforme des régimes de retraite municipaux.

De nombreux policiers de la Sûreté du Québec, assistés de collègues municipaux de Trois-Rivières _ portant la casquette rouge en guise de protestation contre le projet de loi 3 _ ont été mobilisés pour assurer la sécurité du conseil général.

Le retour à l'équilibre budgétaire, prévu l'an prochain, ne se fera pas sans heurts, a convenu M. Couillard mais selon lui, «la majorité des Québécois» comprennent la nécessité d'assainir les finances de l'État.

Les prochains mois s'annoncent hasardeux pour le gouvernement Couillard avec les négociations sur le renouvellement des conventions collectives des 550 000 employés des secteurs public et parapublic. Le front commun syndical exige des hausses salariales annuelles de plus de 4,5 pour cent sur une période de trois ans.

Or, le président du conseil du Trésor, Martin Coiteux, n'a pas écarté en matinée le scénario d'un gel salarial pour 2015-2016, année du retour au déficit zéro.

Tout le monde, «absolument tout le monde devra faire des efforts», a averti M. Coiteux en point de presse.

6 faits sur Philippe Couillard