NOUVELLES

Poursuite Premarin-Premplus : un règlement en cours de négociation avec Pfizer

10/10/2014 06:48 EDT | Actualisé 10/10/2014 06:49 EDT
ASSOCIATED PRESS
The Pfizer logo is displayed on the exterior of a former Pfizer factory, Sunday, May 4, 2014 in the Brooklyn borough of New York. (AP Photo/Mark Lennihan)

Radio-Canada a appris que la compagnie pharmaceutique Pfizer et le cabinet d'avocats Klein Lyons négocient en ce moment un règlement à l'amiable concernant la poursuite intentée par près de 1000 femmes, dont 400 du Québec, qui ont eu le cancer du sein après avoir pris les hormones Premarin et Premplus.

Le procès, qui devait débuter mardi à Vancouver, sera donc ajourné le temps que le règlement hors cour soit finalisé et présenté au tribunal.

Quelque 10 000 poursuites individuelles ont été intentées contre Pfizer aux États-Unis. Elles ont résulté en 24 procès avec jury. La pharmaceutique a perdu la moitié d'entre eux.

Pfizer a déboursé 1,7 milliard de dollars pour les règlements de ces procès ainsi que pour les règlements hors cour de certaines poursuites. Pfizer n'a jamais admis sa responsabilité.

L'entreprise Wyeth fabrique les hormones Premarin et Premplus à partir d'urine de juments enceintes du Manitoba.

Avec des informations de Frédéric Arnould

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ces artistes qui ont été atteintes du cancer du sein