DIVERTISSEMENT

«Everything Will Be Alright In The End» de Weezer: enfin! (VIDÉO)

10/10/2014 09:36 EDT | Actualisé 10/10/2014 10:23 EDT
Weezer

En voyant pour la première fois l’étrange image de la couverture du nouvel album de Weezer, Everything Will Be Alright In The End, on pourrait s’attendre au pire et conclure que cette mouture ne sera guère meilleure que les deux précédentes offrandes… Surprise, le groupe californien s’est remis au punk rock intelligent et accrocheur qu’il avait proposé à compter de la moitié des années 1990.

Les opus Raditude (2009) et Hurley (2010) avaient été grandement écorchés par la critique et les mélomanes. On se disait après ça que les amateurs de Weezer méritaient bien une substance un peu plus consistante.

Pas de quoi se consoler avec la parution (aussi en 2010) plus ou moins décevante de Death to False Metal, qui renfermait plusieurs chansons enregistrées par le groupe au fil des ans, mais pas encore éditées.

Il n’y a pas si longtemps, Weezer a pris une pause, considérée par plusieurs comme nécessaire. Il semblerait que le ressourcement a finalement porté fruit.

Il est possible que la qualité de Everything Will Be Alright In The End, sorti le 7 octobre, soit aussi en bonne partie liée au retour du réalisateur Ric Ocasek. Rappelons qu’il avait assumé les enregistrements de quelques galettes bien appréciées comme The Blue Album (1994), The Green Album (2001) ou encore Pinkerton (1996), album concept devenu très populaire auprès des amateurs de la formation.

Feel good album

style="float:

Dès la première pièce de Everything Will Be Alright In The End intitulée Ain’t Got Nobody, on saisit que la bande de Rivers Cuomo avait envie de musique contagieuse. Jolies harmonies, belles mélodies, bons riffs de guitares, vraiment ça respire le cool. Cela dit, le morceau n’a rien de mémorable, mais c’est efficace. Cette joyeuse ambiance qui habite la quasi entièreté du disque fait légèrement penser à l’album bleu. Pensons à la sympathique Go Away.

Comme l’exprime assez bien le journaliste Ian Cohen sur le site internet spécialisé Pitchfork, Everything Will Be Alright In The End « n’est pas une nouvelle marque de référence pour évaluer tout le talent des membres de Weezer, mais « ce neuvième album à au moins le mérite de sortir le groupe d’un injuste catch-22 dans lequel il s’est enfoncé ces dernières années. »

On peut dire sans trop se tromper qu’il est bien meilleur que Hurley, à la hauteur de Maladroit, un peu moins original que le collégial album rouge, mais pas de taille face au très respecté Pinkerton.

Chose certaine, il est tout à fait pertinent de clamer « enfin » à l’endroit de cet album offert par un groupe culte qui en avait bien besoin. Et chose rassurante, plus on y retourne, plus on apprécie… Il est à parier que les fans vont aimer aussi.

---

Everything Will Be Alright In The End

Weezer

Rock alternatif / pop punk

Republic Records

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les sorties d'album de l'automne