BIEN-ÊTRE

10 conseils pour une croisière réussie

07/10/2014 02:40 EDT | Actualisé 07/10/2014 02:40 EDT
courtoisie

Que l’on désire partir en solo, en couple, en famille ou en groupe pour un voyage en mer, il importe de bien choisir sa croisière. Et, une fois sur le navire, on garde à l’esprit les conseils qui suivent, afin de profiter pleinement de ses vacances sur l’eau.

1. Faire affaire avec une agence de voyages

Plusieurs agences, comme CAA-Québec, ont des conseillers spécialisés en croisière. Ces agents sont d’excellent conseil, surtout pour quelqu’un qui fait son premier voyage en mer. Ils penseront à tout, du choix de la cabine aux excursions en passant par la préparation des bagages et les règlements à bord. Certaines agences offrent aussi de petits «plus» à leurs clients, comme des excursions exclusives ou des coupons monnayables sur le navire.

2. Faire le bon choix

Non seulement il existe bon nombre de compagnies de croisières, mais il y a aussi tout un éventail de classes de navires. Il faut bien choisir! Préfère-t-on un navire neuf et luxueux, ou un plus petit modèle? En plus du navire, il faut aussi choisir l’ambiance. Certaines croisières sont parfaites pour les familles et ont lieu sur des navires où tout est pensé pour amuser les enfants, alors que d’autres s’adressent davantage aux groupes d’adultes, aux couples ou aux retraités.

3. Étudier l’itinéraire

Le choix de la destination doit se faire non seulement en fonction des villes que l’on désire visiter, mais aussi des points de départ et d’arrivée. Il est possible que l’on doive se déplacer, par exemple aux États-Unis, pour procéder à l’embarquement. De plus, il faut connaître le nombre de jours en mer (sans escale) de la croisière choisie. Si on n’a pas le pied marin et que l’on se retrouve pendant deux ou trois jours consécutifs en mer, on trouvera le voyage long!

4. Bien se préparer

Si le départ a lieu dans une autre ville, voire un autre pays, il est préférable d’arriver au port au moins une journée à l’avance. On en profitera pour visiter le coin, mais surtout pour ne pas, littéralement, manquer le bateau!

5. Planifier les excursions

À chaque escale, on a la possibilité de participer à des excursions. Afin de s’assurer une place, et parfois de profiter de tarifs préférentiels, il vaut mieux réserver ces excursions avant le départ.

6. Savoir ce qui est inclus ou pas

Selon les compagnies et le type de forfait, certaines commodités à bord peuvent être facturées à part, comme les boissons alcoolisées et l’accès aux salles d’entraînement. En s’informant sur ce qui est inclus ou pas, on s’évite une facture salée à bord.

7. Connaître la réglementation

Par exemple, la plupart des compagnies interdisent aux voyageurs d’amener de l’alcool à bord à partir du port de départ. Il est bon de s’informer de ces règlements pour éviter que les achats ne soient saisis à l’arrivée. De plus, les pays où ont lieu les escales peuvent avoir des règles différentes. C’est pourquoi l’aide d’un conseiller en voyage est encore une fois la bienvenue.

8. Avoir une montre et un cadran

Certaines cabines n’ont pas de cadran. Il ne faut pas rater ses excursions! C’est pourquoi un cadran de voyage est essentiel dans la valise. De plus, on prend soin de porter une montre ou d’avoir sur soi son téléphone en mode avion, afin de ne pas manquer l’heure de retour sur le navire.

9. S’informer sur le code vestimentaire

La tradition veut qu’en croisière, on ait droit au souper du capitaine. Tenue de ville, cocktail ou de jour? Pour ne pas commettre d’impair vestimentaire, on s’informe avant le départ sur le code vestimentaire.

10. Éviter les malaises à bord

Même les voyageurs les plus aguerris ne sont pas à l’abri d’un malaise. On s’équipe alors d’anti-nauséeux et, si on les a oubliés ou si on en manque, on visite l’infirmerie du navire, qui en a toujours en réserve.

Navire Legend of the Seas

INOLTRE SU HUFFPOST

Dix mastodontes des mers