BIEN-ÊTRE

Bolo Bolo, un nouveau resto de boulettes ouvert jusqu'à 4h à Montréal

03/10/2014 02:58 EDT | Actualisé 03/10/2014 03:18 EDT
courtoisie

Des meatballs italo-américaines à toutes les sauces: c'est ce que mangeront les fêtards de la Main cet hiver. Un nouveau restaurant nommé Bolo Bolo a ouvert ses portes le 2 octobre et sera ouvert jusqu'aux petites heures du matin – 4 heures, pour être précis – pour accommoder les estomacs vides à la sortie des clubs.

«Des boulettes à toutes les heures!», clâme Émilie Berthiaume, la directrice du marketing de l'endroit. «On sert le menu complet jusqu'à quatre heures, pas d'exceptions. Et l'alcool sera servi jusqu'à trois heures.»

Installé au coin St-Laurent et Prince-Arthur, Bolo Bolo n'est pas seulement un endroit pour se rassasier une fois intoxiqué. C'est un restaurant qui offre un menu complet, des cocktails, des bières en fût et des créations intéressantes. "C’est Gabrielle Panaccio, co-propriétaire du bar le Lab, qui a créé une carte pour nous", souligne Mme Berthiaume. "On est très fiers de notre carte!"

Les cocktails ont tous un côté créatif, même les classiques. Le old fashioned est servi avec des bitters à l'orange dans une pipette, on peut donc en mettre autant qu'on le désire. Le gin-tonic est aromatisé à la bergamote. Aussi, certains cocktails ont été créés de toutes pièces pour Bolo Bolo. Le "sweet Mexico" est une margarita épicée – on sert même des piments forts en guise de cornes de diable sur le verre! Le hocus pocus, lui, est une combinaison de rhum, de liqueur d'orange et de sirop de gingembre. Finalement, le cocktail qui est probablement le plus impressionnant de la liste est le bloody cesar, avec un bord d'épices à steak et une boulette de viande embrochée en guise de garniture.

Le menu bouffe, de son côté, comprend des boulettes de toutes sortes: le «mac&cheese» est une boulette de fromage frit; le veau épicé – très épicé! – est accompagné d'un espuma de parmesan; la boulette de poulet haché est assaisonnée telle une aile de poulet; et la boulette de canard est accompagnée de foie gras servi dans une pipette. «Amusant et cochon», dit Mme Berthiaume.

Aussi, Bolo Bolo a une carte des vins intéressante. Classés un peu à la manière des pastilles de goût de la SAQ, ils sont affichés sur un grand tableau sur un mur du resto. «Nos bouteilles sont vendues au prix SAQ + 8$», explique la directrice.

Alors si manger une pizza à la pointe n'est pas super excitant, lors de la sortie des bars, Bolo Bolo est là pour nourrir les masses!

À lire aussi sur GUIDE HABITATION:

Subventions en habitations neuves à Montréal: bonnes nouvelles!

Montréal, c'est Grumman 78, c'est le Boucan, c'est Mangiafoco, c'est...

10 raisons et demie de vivre à Montréal

Le restaurant Bolo Bolo

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Des secrets canadiens bien gardés