POLITIQUE

Prostitution: la dominatrice Terri-Jean Bedford menace de dévoiler des noms de clients politiciens

02/10/2014 02:34 EDT | Actualisé 02/10/2014 02:34 EDT
CP

La dominatrice bien connue Terri-Jean Bedford pourrait mettre ses menaces à exécution. Elle révélera quels politiciens ont déjà été des clients de ses collègues si le projet de loi C-36 sur la prostitution est adopté.

Bedford a déjà réussi à invalider la loi actuelle en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés, forçant le gouvernement conservateur à réviser la législation qui encadre le travail du sexe.

Au printemps dernier, le ministre de la Justice Peter MacKay a dévoilé les détails de C-36, qui criminaliserait l'achat de services sexuels. Toutefois, les critiques ont fusé, puisque viser les proxénètes pourrait rendre la vie plus difficile pour les prostituées.

Fouet en main, Terri-Jean Bedford avait été expulsée de la salle d'audiences du comité chargé le réviser le projet de loi après qu'elle eut dépassé son temps de parole alloué.

«Si cette loi passe, je vais vous faire oublier Mike Duffy, parce que j'ai plus d'information et de preuves sur les politiciens de ce pays que vous ne pouvez l'imaginer», avait-elle alors dit.

Depuis, elle aurait envoyé un courriel à certaines de ses collègues dans le milieu du sexe, leur demandant quelles seraient leurs réactions si elle dévoilait les noms des politiciens en question, rapporte Postmedia.

Elle dit vouloir exposer «l'hypocrisie» de ceux qui souhaitent limiter et restreindre le travail du sexe, alors qu'eux-mêmes en bénéficient.

John Ivison, du National Post, avait écrit en juillet dernier que des prostituées d'Ottawa préparaient une liste de députés - surtout de conservateurs - qui se paient des services sexuels.

Le jour d'après, Ivison a écrit que les prostituées avaient abandonné l'idée, malgré leur «hypocrisie palpable».

Révéler des noms de clients mettrait les carrières des travailleuses du sexe en péril, puisque la règle d'or est la discrétion. Il en va de même pour les prostituées retraitées, telle que Terri-Jean Bedford.

(Avec La Presse Canadienne)

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La prostitution autour du monde