NOUVELLES

Sears vend sa participation dans Sears Canada

02/10/2014 08:11 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST
JeepersMedia/Flickr
Sears Store, Meriden, CT 6/2014 pics by Mike Mozart of TheToyChannel and JeepersMedia on YouTube. #Sears

TORONTO - Le détaillant américain en difficulté Sears Holdings mettra la main sur jusqu'à 380 millions $ US en vendant la plus grande partie de sa participation dans Sears Canada avant le début de la saison des Fêtes.

Après avoir tenté, en vain, de dénicher un acheteur pour Sears Canada, la société de la région de Chicago s'est tournée vers un moyen alternatif pour réduire sa participation dans la société.

L'annonce fait suite à celle du départ du chef de la direction de Sears Canada, la semaine dernière. Douglas Campbell a évoqué des raisons personnelles pour expliquer sa décision de quitter l'entreprise d'ici la fin de l'année et de retourner aux États-Unis.

Tous ces revirements soulèvent des questions quant à l'avenir des activités canadiennes de Sears, qui ont souffert ces dernières années sous la direction d'Edward Lampert, le président et chef de la direction de la société mère. L'investisseur milliardaire est l'une des seules constantes dans l'histoire récente de Sears Canada, qui a vu d'importantes mesures de resserrement des dépenses et de multiples mises à pied.

M. Lampert conserve sa participation dans Sears Canada par l'entremise du holding, de ses investissements personnels et d'ESL Investments, une société privée qu'il contrôle.

Au cours de la dernière année, les gains de Sears Canada ont surtout été attribuables à la vente de baux et de propriétés à travers le pays. Il y a près d'un an, Sears Canada a fait un paiement spécial à ses actionnaires — principalement ses investisseurs américains — de près d'un milliard de dollars, essentiellement tiré de la vente d'actifs.

Sears Holdings a engrangé environ 230 millions $ avec cette transaction, et une part de l'argent a été réinvestie dans les activités américaines du groupe, qui ont affiché des pertes lors des neuf derniers trimestres. La vente de la participation annoncée jeudi aidera à retirer les activités canadiennes des résultats financiers de Sears Holdings.

Cependant, Sears Canada reste aux prises avec les défis imposés par la concurrence, alors que ses magasins montrent leur âge et que de simples rénovations mineures leur ont été consacrées ces derniers temps, ce qui leur donne un air vieillot comparativement aux nouveaux venus sur le marché, comme Target.

En vertu de l'entente annoncée jeudi, Sears Holdings vendra jusqu'à 40 millions d'actions de Sears Canada par l'entremise d'une émission de droits à ses actionnaires qui leur permettront d'acheter une portion des actions disponibles en fonction de leur niveau de participation. Le prix de souscription pour l'émission a été établi à 10,60 $ CAN par action de Sears Canada, ce qui représente un léger rabais par rapport au prix du marché.

Sears Holdings a l'intention de conserver une participation d'environ 12 pour cent, soit 12 millions d'actions, dans Sears Canada, ce qui est évalué à environ 113 millions $ US.

La société a indiqué que M. Lampert prévoyait exercer pleinement ses droits de souscription. ESL Investments fera de même. Sears Holdings s'attend à recevoir au moins 168 millions $ de la part de M. Lampert et d'ESL d'ici la fin octobre.

Fairholme Capital Management, qui contrôle environ 24 pour cent des actions de Sears Holdings, a aussi indiqué à ses clients qu'il participerait à l'émission.

Sears Holdings possède actuellement environ 51 pour cent des actions de Sears Canada, tandis qu'ESL en est le deuxième plus grand actionnaire, avec environ 27,6 pour cent des titres. ESL est aussi le plus grand actionnaire de la société mère américaine.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 règles d'or du magasinage en ligne