NOUVELLES

Un policier se serait suicidé au quartier général du Service de police d'Ottawa

29/09/2014 07:13 EDT | Actualisé 29/09/2014 07:14 EDT
Radio-Canada

Le Service de police d'Ottawa (SPO) est plongé dans le deuil, en raison du décès d'un de ses membres, hier après-midi.

Le sergent d'état major Kal Ghadban, qui comptait 22 années de service au sein du corps policier, est mort au quartier général du SPO, sur la rue Elgin. Il avait 43 ans.

Des sources policières indiquent qu'il se serait enlevé la vie.

Le chef du Service de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, a publié hier soir un communiqué dans lequel il confirme la nouvelle. Il précise que le sergent Ghadban était un homme apprécié de ses collègues et qu'il adorait son travail.

Plus tard en soirée, il a tenu à rendre hommage au sergent Ghadban lors d'un point de presse.

« C'était un policier impliqué dans sa communauté, passionné par son travail. Les prochains jours s'annoncent difficiles pour nous. Il est important qu'on se serre les coudes et qu'on offre tout notre soutien à la famille de Kal. » — Charles Bordeleau, chef du Service de police d'Ottawa

C'est l'Unité des enquêtes spéciales de l'Ontario qui mènera l'enquête afin de connaître toutes les circonstances de l'évènement.

Ironie du sort, cette tragédie est survenue alors que les policiers de partout au pays rendaient hommage, hier, à leurs collègues morts en service.

De nombreuses réactions

La nouvelle de la mort du sergent Ghadban, a créé une onde de choc dans la communauté, autant à Ottawa qu'à Gatineau. De nombreux messages de condoléances ont d'ailleurs afflué sur les médias sociaux peu de temps après l'annonce de sa mort.

Êtes-vous en crise? Besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour dans votre province en cliquant sur ce lien.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils sont décédés en 2014