POLITIQUE

Les premières supercliniques verront le jour cet hiver, promet Barrette

29/09/2014 07:45 EDT | Actualisé 29/09/2014 07:47 EDT
Radio-Canada

De passage sur le plateau de Tout le monde en parle, dimanche soir, le ministre de la Santé du Québec Gaétan Barrette a fait savoir que les premières supercliniques québécoises devraient voir le jour dès cet hiver.

Lors de la dernière campagne électorale, les libéraux de Phillipe Couillard ont promis la création d'une cinquantaine de supercliniques, dans tout le Québec, qui devraient regrouper divers professionnels de la santé.

Le ministre n'a toutefois pas précisé s'il s'agirait d'établissements privés ou publics.

Par ailleurs, Gaétan Barrette, a une fois de plus défendu son collègue Yves Bolduc pour les primes qu'il a reçues comme médecin au moment où il était dans l'opposition.

« Yves Bolduc, dans sa qualité de médecin, qui pratique dans son comté, à quelques centaines de mètres du parlement, a donné des services à la population [...] Était-il capable de le faire en plus de son travail de député? Ceux qui connaissent Yves Bolduc savent que sa capacité de travail est telle qu'il peut le faire », a-t-il estimé.

Le ministre Barrette a aussi été interrogé sur son projet de réforme du système de santé, annoncée la semaine dernière, qui prévoit l'abolition des agences de santé et de services sociaux.

« S'il y a à couper, ce n'est pas dans les services qu'on doit couper, mais dans la structure, qui a fait la démonstration que l'utilité ou la plus-value n'était pas là. C'est la question des agences. Les agences n'ont pas donné les résultats qui étaient escomptés à leur création. Elles vont donc être éliminées. Mais cet épisode-là est un épisode qui ne vise pas simplement à faire des coupures, mais à changer la culture de notre réseau de santé. »

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard