NOUVELLES

L'Impact perd 2-0 face au Crew et demeure sans victoire à l'étranger en MLS

27/09/2014 10:04 EDT | Actualisé 27/09/2014 10:04 EDT
PC

Face à une équipe au coeur de la lutte pour une place en séries éliminatoires, l'Impact de Montréal n'a pas été en mesure de jouer les trouble-fêtes et a encaissé un revers de 2-0, samedi, contre le Crew de Columbus.

Il ne reste plus beaucoup de défis pour l'Impact (6-18-6) cette saison. Déjà éliminée des séries en MLS et coincée au dernier rang de l'Association Est, l'équipe pourrait tout de même espérer signer une première victoire sur une pelouse adverse. L'Impact a chuté à 0-12-3 à l'étranger cette saison et jouera trois de ses cinq derniers matchs de la campagne en MLS sur la route.

La victoire du Crew (11-9-10) lui permet de grimper au quatrième rang dans l'Est, deux points devant les Red Bulls de New York et trois points devant le Toronto FC, qui se retrouve donc en mauvaise posture puisque seulement les cinq premières équipes participeront aux éliminatoires.

Ethan Finlay et Federico Higuain, sur un penalty, ont touché la cible pour le Crew. Les locaux ont d'ailleurs eu le contrôle de la rencontre, faisant tout de même le nécessaire quand l'Impact a menacé.

La formation montréalaise était privée du joueur désigné Ignacio Piatti et de son capitaine Patrice Bernier, tous deux blessés.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il sera de passage à Chicago pour y affronter le Fire. Il sera privé de son entraîneur-chef Frank Klopas, qui a été expulsé à la 67e minute après avoir critiqué le travail des officiels. Une suspension automatique d'un match est liée à une expulsion. La MLS pourrait décider d'augmenter la peine.

Le Crew s'est assuré de ne pas laisser l'Impact lui nuire dans sa bataille pour les séries en ouvrant la marque dès la deuxième minute. Wil Trapp a trouvé l'ouverture entre Jérémy Gagnon-Laparé et Maxim Tissot pour remettre à Finlay. Ce dernier a visé la partie supérieure et sa frappe est passée par-dessus le gardien Evan Bush même si l'angle était restreint.

L'Impact a menacé le filet de Steve Clark à quelques reprises en première demie, sans toutefois le forcer à faire un arrêt.

Le Crew aurait pu augmenter son avance avant la mi-temps, mais malgré son avantage de 55-45 au niveau de la possession, il n'a jamais été en mesure de trouver à nouveau le fond du filet. Higuain a raté deux fois la cible sur de belles occasions, dont une sur un coup franc à partir d'une dizaine de mètres

à l'extérieur de la surface de réparation.

Ce n'était que partie remise pour l'attaquant argentin. Gagnon-Laparé a été puni à la 56e minute pour avoir fait chuter Trapp dans la surface en retrait d'une belle montée du Crew. L'arbitre a décidé d'appeler un penalty et Higuain a visé juste, même si Bush avait choisi le bon côté.

Le Crew a obtenu une occasion en or de clouer le cercueil de l'Impact à la 87e minute, mais la frappe de Tony Tchani a atteint le poteau à la gauche de Bush puis Bernardo Anor a touché le poteau à la droite de Bush sur le retour, quand le filet était désert.

Question d'ajouter l'insulte à l'injure, l'Impact a obtenu un penalty au début des arrêts de jeu lorsque Tyson Wahl a fait chuter Issey Nakajima-Farran dans la surface. Toutefois, Clark a frustré Marco Di Vaio en plongeant sur sa droite et en réussissant un arrêt spectaculaire de la main gauche.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

  • The World Cup Is Coming
  • Get To Know Your U.S. Soccer Stars
    AP
    With Clint Dempsey and Michael Bradley stateside in 2014, MLS will be the place to watch core members of the U.S. National team in the buildup to the World Cup. When U.S. national team coach Jurgen Klinsmann names the 23 players he\'ll be taking to Brazil for the World Cup, MLS players may end up composing more than half of the roster. While the World Cup draw didn\'t do the U.S. team any favors, the 2014 team is arguably the most formidable ever.
  • Every Minute Counts
  • Thierry Henry Is Still Here
  • Diego Fagundez Is Just Getting Started
  • So Is Darlington Nagbe
  • MLS Has A Heart
  • Toronto FC Is Spending To Be Great
    AP
    MLS is putting its money where it wants its future to be. Toronto FC made a major splash during the offseason by signing England striker Jermain Defoe from Tottenham and U.S. midfielder Michael Bradley from Roma. According to the Toronto Star, both players cost about $10 million in transfer fees. Coming after the Seattle Sounders\' acquisition of Clint Dempsey, these deals show MLS teams are becoming more aggressive players in the international talent market.\n

    \n\"Today is why not,\" Maple Leaf Sports & Entertainment CEO Tim Leiweke said at a press conference unveiling his team\'s signings, via The Canadiana Press. \"Why can\'t we be great?\"
  • MLS Is Leading By Example
  • The Supporters Groups Are Amazing
  • You Can Actually Afford To Go To Games
    Getty Images
    In 2011, MLS surpassed the NBA and NHL as third best attended U.S. sport in terms of average attendance per game. The league set a new record for average attendance in 2012 and was not far behind that historic mark in 2013. While interest in expansion teams has helped attendance figures in recent years, MLS also benefits from being actually affordable. In 2012, MLS had an average ticket price of $26.15, according to ABC Tickets.