NOUVELLES

Ello: réseau social révolutionnaire ou saveur du moment?

26/09/2014 01:33 EDT | Actualisé 26/09/2014 01:33 EDT
ello.co

Avez-vous entendu parler d'Ello, nouvelle sensation de l'heure dans les réseaux sociaux? Il s'agit d'un projet de réseau social lancé discrètement en mars par un petit groupe d'artistes et de designers. Toutefois, au cours des derniers jours, le site a connu une explosion aussi spectaculaire qu'inexplicable.

Un texte de Vincent Grou

Pour être membre, il faut en faire la requête, ou encore recevoir une invitation de la part de quelqu'un qui l'est déjà. Jeudi, les responsables du site ont temporairement mis un frein aux nouvelles adhésions, afin d'apporter des correctifs pour ne pas crouler sous la demande.

Le fondateur d'Ello a déclaré à une journaliste de Fast Company que le réseau recevait plus de 30 000 demandes d'adhésion à l'heure. On trouve même des invitations en vente sur des sites comme eBay et Craigslist.

Qu'offre Ello de si différent? Dans leur manifeste, les créateurs affirment vouloir en faire un réseau social sans publicité, et qui respecte l'anonymat. « Vous n'êtes pas un produit », disent-ils, précisant que les informations des utilisateurs ne seront pas vendues à des annonceurs.

Comment faire de l'argent sans publicité?

Comment le réseau espère-t-il alors générer des revenus, ou à tout le moins rester à flot, s'il connaît une croissance exponentielle? Après tout, Facebook, Twitter et autres Instagram étaient exempts de publicité à leurs débuts.

Ello mise entre autres sur de nouvelles fonctionnalités, qui seront bientôt disponibles, et que les utilisateurs auront la possibilité d'acheter. Le réseau social compte également sur les dons du public.

Plus proche de Tumblr et Twitter que de Facebook

Visuellement, Ello se rapproche beaucoup de la plateforme de microblogage Tublr. Des publications simples, des hyperliens, des photos, des GIF animés, souvent des grands formats, que les autres utilisateurs peuvent commenter. Pas de possibilité, toutefois, de laisser une mention « j'aime », ni de partager des publications.

Pour ce qui est des contacts, un peu à la manière de Twitter, les utilisateurs peuvent suivre n'importe quel profil public.

Les responsables du réseau veulent aussi en faire un lieu où règne l'harmonie. « Pas de haine », « Pas de pollupostage », « Ne faites pas de mal aux jeunes gens » « Ne personnifiez pas les autres », clament entre autres les conditions d'utilisation. Les utilisateurs ont d'ailleurs la possibilité de dénoncer les comptes qui contreviennent aux règles.

Pourquoi cette popularité soudaine?

Tel que mentionné plus tôt, la popularité de ce nouveau réseau social est devenue virale au cours des derniers jours.

Si aucune raison officielle n'explique ce phénomène, plusieurs sites spécialisés soulèvent l'hypothèse d'un lien avec une controverse entre Facebook et le milieu LGBT.

En effet, Facebook a récemment été montré du doigt, après avoir suspendu des comptes d'artistes travestis (drag queens). La raison : ceux-ci utilisaient leur nom de scène, ce que Facebook jugeait contraire à ses conditions d'utilisation.

Ello permettant à ses utilisateurs de s'inscrire sous un pseudonyme, cette controverse pourrait avoir participé à sa soudaine popularité.

Il est beaucoup trop tôt pour dire si Ello connaîtra un réel succès, ou si son public sera essentiellement constitué d'une niche grand format. Et il serait téméraire de prévoir une désertion prochaine de Facebook au profit de ce nouveau joueur. Mais l'impressionnant engouement dont celui-ci fait l'objet vaut certes qu'on garde un œil dessus.

Vous me faites signe si vous recevez une invitation?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils ont fait parler d'eux sur Facebook