POLITIQUE

Discours de Stephen Harper à l'ONU: le web se moque des (nombreux) sièges vides (PHOTOS/VIDÉO)

26/09/2014 03:38 EDT | Actualisé 26/09/2014 03:40 EDT

Le premier ministre Stephen Harper fait rire de lui, après que les caméras aient montré le peu d'intérêt que suscitait son discours, jeudi, à l'Assemblée générale des Nations Unies.

Gerald Butts, le conseiller principal de Justin Trudeau, en a fait la remarque vendredi sur Twitter.

Ensuite, Butts a comparé l'audience du premier ministre canadien et du président américain, qui avait parlé plus tôt dans la semaine. On remarque une toute petite différence...

D'autres ont suggéré que la foule clairsemée est signe que le Canada n'est pas respecté sur la scène internationale.

Toutefois, il semblerait que ce ne soit pas le seul PM canadien qui ait eu de la misère à attirer les foules.

Voici une photo de Paul Martin, qui s'adressait à la même instance en 2004... et on entendrait voler une mouche.

paul martin united nations

Crédit photo: Tom Hanson, La Presse Canadienne

Le voici de nouveau en 2005:

paul martin united nations 2005

Crédit photo: Tom Hanson, La Presse Canadienne

Jean Chrétien me semblait pas avoir beaucoup plus d'amis dans les rangées du milieu, alors qu'il s'adressait à l'ONU pour la dernière fois de son mandat, en 2003.

jean chretien united nation 2003

Photo credit: Andrew Vaughan, The Canadian Press

Alors que le monde vit une année marquée par la violence et le désordre géopolitique, le premier ministre Stephen Harper a plutôt choisi d'axer son discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies, jeudi soir, sur les thèmes de la paix et de l'optimisme.

M. Harper a donc adopté un ton beaucoup plus conciliant que le président américain Barack Obama, qui avait parlé de l'État islamique (EI) comme d'un réseau de la mort.

Alors que les États-Unis, et ses marchés financiers, ont été secoués par des avertissements venant du gouvernement irakien que des combattants étrangers pourraient frapper l'Occident, le premier ministre canadien a plutôt opté pour un discours moins flamboyant pour son premier exposé devant l'Assemblée générale depuis 2010.

«Plusieurs pays et de nombreuses causes spécifiques feront partie de vos délibérations cette semaine (...) Mais n'oublions pas de regarder au-delà de cela, à long terme (...) Nous avons la possibilité de créer un meilleur monde pour les enfants de nos enfants. Et nous devrions le faire», a-t-il souligné.

stephen harper united nations 2014

Crédit photo: Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne

Avec La Presse Canadienne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus beaux atours de Stephen Harper