NOUVELLES

Corée du Nord: Kim Jong-un est invisible depuis le 3 septembre

25/09/2014 08:59 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
In this image taken from video made available on Wednesday, Jan. 1, 2014, North Korean leader Kim Jong Un delivers an annual New Year's Day message in Pyongyang, North Korea. Kim boasted Wednesday that North Korea enters the new year on a surge of strength because of the elimination of "factionalist filth" - a reference to the young leader's once powerful uncle, whose execution last month raised questions about Kim's grip on power. (AP Photo/KRT via AP Video) TV OUT, NORTH KOREA OUT

SÉOUL, Corée du Sud - Le leader nord-coréen Kim Jong-un n'a pas été aperçu en public depuis le 3 septembre, quand il a assisté à un concert à Pyongyang.

Il a raté, jeudi, l'inauguration du Parlement du pays, et les médias sud-coréens se demandent maintenant s'il n'est pas malade.

C'était la première fois que Kim s'absentait de cette rencontre depuis le décès de son père, Kim Jong-il, en décembre 2011.

Lors de ses dernières apparitions publiques, en juillet et plus tôt ce mois-ci, Kim boitait visiblement, mais les médias nord-coréens n'ont pas soufflé mot de sa santé ou de son absence.

Le parlement nord-coréen, l'Assemblée populaire du peuple, se rencontre rarement plus d'une fois par année, mais il s'agit de la deuxième session depuis le début de l'année. L'organisme n'a que peu de pouvoirs puisque toutes les décisions importantes sont prises par un groupe restreint appelé Présidium.

Il a néanmoins profité de l'occasion pour approuver la nomination de Hwang Pyong-so, un proche de Kim qui se fait de plus en plus populaire, au poste de vice-président de la puissante Commission de défense nationale.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La Corée du Nord comme vous ne l'avez jamais vue