NOUVELLES

Le psychiatre Pierre Mailloux radié pour trois mois plutôt que cinq ans

25/09/2014 02:12 EDT | Actualisé 26/09/2014 06:37 EDT
Courtoisie

Le psychiatre Pierre Mailloux a remporté une victoire contre le Collège des médecins en Cour d'appel du Tribunal des professions. Plutôt que d'être radié pendant cinq ans, il paiera une amende de 20 000 $ et ne pourra pas pratiquer la psychiatrie pendant trois mois.

La décision, rendue vendredi dernier, est en lien avec plusieurs déclarations du psychiatre de 2004 à 2006, notamment sur le quotient intellectuel des Noirs et les Autochtones à Tout le monde en parle, en septembre 2005. Le Tribunal des professions l'avait aussi condamné pour avoir dénigré une collègue dans un rapport d'expertise.

Le jugement de la Cour d'appel avance entre autres que le principe de gradation des sanctions a été appliqué d'une manière erronée par le Collège des médecins.

Le Dr Mailloux a été condamné à des radiations temporaires de deux ans et un an, respectivement en 2010 et 2012, mais les trois juges précisent que ces « sanctions ont été imposées principalement pour des infractions qui n'ont aucun rapport avec des propos tenus sur la place publique ».

La radiation temporaire de cinq ans du Dr Mailloux avait été suspendue le temps d'entendre son appel. Le psychiatre de Louiseville, en Mauricie, se voit donc finalement vu retirer son droit de pratique, mais pour quelques semaines plutôt que plusieurs années.

Le psychiatre Mailloux mène d'ailleurs d'autres batailles contre le Collège des médecins, notamment pour des erreurs de prescription et des manquements dans le suivi de dossiers médicaux.

INOLTRE SU HUFFPOST

"Moi aussi, je suis d'Harvard" : les étudiants noirs contre le racisme