BIEN-ÊTRE

Spa Eastman: Cure détox et alimentation vivante

25/09/2014 02:48 EDT | Actualisé 25/09/2014 02:48 EDT
Michel Julien

Rares sont les spas au Québec qui offrent de véritables séjours de cure comme en Europe, des cures santé où l’on s’arrête une semaine complète pour ne penser qu’à sa remettre en forme. En France, c’est plus de 500 000 curistes qui séjournent dans les stations thermales par année. Là-bas, les bienfaits de ces cures sur la santé sont reconnus depuis bien longtemps.

Avec la vie effrénée que l’on mène, imaginez une semaine où l’on arrête le temps et le stress, une semaine complète à ne penser qu’à soi, à se faire dorloter, à relaxer, à faire de l’exercice et à s’alimenter d’une nourriture saine.

Au Spa Eastman, une cure de détox et cuisine vivante, c’est tout ça et bien plus encore. Quelques jours avant ladite semaine on vous envoie un document pour vous préparer. Évitez le café, l’alcool et le tabac, buvez de l’eau, augmentez les légumes, réduisez la consommation de viande rouge et de produits laitiers et reposez-vous… pour minimiser les symptômes occasionnés par la détoxification. Wow, c’est du sérieux.

En entrant dans le hall, une enseigne stipule que le spa est certifié Relais santé. Mais encore. Claire Lavasseur de l’Association québécoise des spas nous renseigne : « Les spas Relais santé, c’est un peu comme les 5 étoiles dans le monde des spas, en fait ce sont des établissements qui doivent répondre a des critères très élevés de compétence de ses professionnels, de qualité de l’eau, d‘hygiène, et de qualité de ses soins. »

La cure dure sept jours en tout. Durant le séjour, deux rencontres avec la naturopathe et trois avec un Kinésiologue sont prévues. À cela s’ajoutent des conférences sur la nutrition, des ateliers de cuisine, des activités dans la piscine et en nature, des sessions privées avec son coach santé, sans oublier la thermothérapie.

Me voilà donc assise dans le bureau de la naturopathe pour un bilan de santé complet. Très complet! J’ai choisi la totale avec l’oligo-scan. Ilona me reçoit dans son bureau. Ilona est diplômée de l'École Supérieure de Naturopathie du Québec. Elle possède également un Doctorat en physique suivi par 15 ans de recherche dans le département de médecine nucléaire et radiobiologie. Bon, difficile de ne pas lui faire confiance.

Test d’urine, bilan des minéraux et des métaux lourds, ph, test pour le niveau de stress, pourcentage de gras, test de circulation sanguine, densité osseuse, bref, voilà le portrait de ma santé. C’est fascinant. Vous avez trop d’aluminium, vous devriez changer d’antisudorifique, prenez cette cure pour vos reins et ces vitamines pour augmenter vos omégas 3, entre autres conseils. Je vous fais grâce du reste que je garderai pour moi. Je ne crois pas avoir fait une rencontre avec mon médecin qui ait été aussi instructive sur mon état de santé.

La cure détox, c’est avant tout une question d’alimentation. Durant la semaine, à la salle à manger, on nous propose un menu bien spécifique à notre cure. Pour moi c’est l’alimentation vivante. Tout est cru. Pas de café, pas d’alcool, pas de viande, pas d’œufs, de lait ni de fromage, pas de pains ni de céréales et encore moins de desserts. On mange quoi alors ? Et bien, J’ai été vraiment surprise de goûter à d’excellents plats. Un univers de nouvelles saveurs et toute une gamme de textures. Même si on m’expliquait minutieusement le contenu de mon assiette, je ne me souviens pas de tout. Chips de kale, des légumineuses, du chou fermenté, des amandes trempées, des légumes en profusion, des nouilles de varech « kelp », étonnamment bien apprêtées. Chapeau au chef! Il faut savoir que le client a toujours le choix de son menu, s’il déroge de sa cure, c’est son affaire.

À partir de 7 h 45 le matin, les activités accompagnées d’un kinésiologue débutent. Promenade en forêt, yoga, gymnastique, etc. À 10 h 30 c’est la conférence, puis à midi une activité à la piscine. Après le dîner, c’est libre pour la thermothérapie. Vous connaissez les cures Kneipp? C’est l’alternance du froid et du chaud avec des séances de relaxation sans oublier l’hydratation. On passe donc du sauna à la baignade froide dans le lac pour les courageux, ou des bains froids aux bains chauds, etc.

Il y a même un sauna à l’infrarouge. Il élimine les métaux lourds de l’organisme. Il paraît que les pompiers qui ont vécu le 11 septembre à New York ont utilisé ce type de sauna pour se désintoxiquer.

Si le cœur nous en dit, il est possible de prendre des soins à la carte. Le plus spécial d’entre tous, le Watsu ou l’aqua mouvance. Un massage réalisé dans un bassin d’eau chaude. On nous installe de petits flotteurs aux jambes, on s’allonge à la surface de l’eau et la praticienne produit des mouvements d’ondulations, de va-et-vient de gauche à droite, des bercements, on en perd complètement ses repères, le summum de la détente garanti.

Vers 16 h, on rencontre notre coach santé pour une évaluation privée, puis à 17 h c’est une autre conférence. Aujourd’hui le sujet : comprendre l’autoroute digestive et ce soir la conférence portera sur la germination en pot.

Une semaine complète à ne penser qu’à nous, à se faire du bien et à apprendre les principes de la cuisine tonique pour rapporter de bonnes habitudes à la maison. Bien entendu les résultats diffèrent d’une personne à l’autre, certains vont perdre cinq livres, d’autres vont se sentir plus énergisés ou d’autres moins stressés, mais tout le monde s’entendront pour dire que c’est un peu comme recharger ses batteries pour la saison.

Pour plus d'informations, visitez le www.spa-eastman.com

INOLTRE SU HUFFPOST

Dix vérités à propos des cures de détox à base de jus