NOUVELLES

Des recherches pour retrouver le corps d'un bébé disparu en 1979 à Montréal

24/09/2014 07:40 EDT | Actualisé 24/09/2014 07:41 EDT
FOTOimage

De nouvelles vérifications techniques visant à retrouver les restes d'un bambin porté disparu il y a 36 ans, dans le nord de Montréal, seront faites ce mercredi sur le lieu où le corps aurait peut-être été enterré.

Ces restes sont ceux de Johanna Cyr, qui était âgée de 18 mois au moment de sa disparition, le 15 août 1978.

La petite fille habitait l'arrondissement de Saint-Laurent avec sa mère et le nouveau conjoint de celle-ci.

À cette époque, la mère avait confié sa fille à ce conjoint pendant une semaine car elle devait aller travailler sur la Côte-Nord. À son retour, l'homme lui a annoncé que la fillette s'était noyée dans le bain et qu'elle avait déjà été enterrée.

La dame a alerté la police qui a plus tard arrêté le conjoint, un Américain de 32 ans. Il a ultérieurement été libéré, faute de preuves.

La station radiophonique 98,5FM rapporte que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a rouvert l'enquête en 2011 après qu'une dame qui habitait Saint-Laurent lui ait relaté qu'en fin d'une soirée d'août 1978, elle avait vue le suspect sortir de la maison de sa conjointe vers minuit et s'éloigner à pied avec une boîte en mains, ce qu'elle avait trouvé étrange.

L'un des aspects de l'enquête de la police l'a poussée à comparer des photographies aériennes du secteur prises en 1971 et en 1979. Elle a ciblé un terrain sur lequel a été aménagé le stationnement du Centre de loisirs de Saint-Laurent situé sur la rue Grenet, à proximité de l'intersection des boulevards Marcel-Laurin et de la Côte-Vertu.

La police a fait appel à des étudiants de l'École polytechnique de Montréal. Munis d'un appareil de détection, ils ont trouvé au printemps dernier une anomalie dans le sol du stationnement; la police a décidé d'y revenir.

Si les vérifications de mercredi devaient être plus concluantes, des fouilles du sol du stationnement seraient ordonnées dans l'espoir que les restes de Johanna Cyr soient enfin trouvés. (Collaboration Cogeco Nouvelles)

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter