POLITIQUE

Le président de la Chambre réprimande le NPD pour avoir douté de sa neutralité

24/09/2014 03:57 EDT | Actualisé 24/11/2014 05:12 EST
CP

OTTAWA - Le président de la Chambre des communes a réprimandé le Nouveau Parti démocratique (NPD), mercredi, pour avoir remis en question sa neutralité.

Mais en même temps, Andrew Scheer, qui est aussi un député conservateur, a enjoint tous les membres du Parlement d'élever le ton du débat durant la période de questions.

Mardi, le chef du NPD, Thomas Mulcair, a contesté directement l'impartialité de M. Scheer après qu'un conservateur eut offert une réponse sans aucun lien avec une question précise sur la mission du Canada en Irak.

Le président a rappelé aux députés que de remettre en question sa réputation ou ses actions peut être vu comme une violation de privilèges sujet à réprimande. Et il a ajouté qu'il n'a aucun pouvoir sur le contenu des réponses données lors de la période de questions.

Mais Andrew Scheer affirme qu'il revient à chaque député d'améliorer la qualité des débats pour que le public soit d'avis que la période de questions offre à tout le moins un peu d'information.

À VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:

THOMAS MULCAIR