NOUVELLES

Le transporteur Intercar demande une aide d'urgence de 225 000 $ à Québec (VIDÉO)

24/09/2014 01:48 EDT | Actualisé 24/09/2014 01:48 EDT

Le transporteur par autocar Intercar demande une aide financière d'urgence de 225 000 $ au gouvernement du Québec pour soutenir ses liaisons régionales.

Alors que les transporteurs traversent une période difficile partout dans la province, Orléans Express vient d'obtenir une aide d'urgence de Québec de 450 000 $. La situation financière de l'entreprise demeure tout de même précaire.

Pour Intercar, des liaisons entre Saguenay et les municipalités du Lac-Saint-Jean vers Chibougamau et la Côte-Nord ne sont plus rentables.

La clientèle a chuté de 40 % au cours des dix dernières années parce que les habitudes des usagers ont changé. Le covoiturage est plus populaire, des services de transport collectif sont mis en place et les jeunes possèdent une automobile plus tôt qu'avant.

Sans une aide d'urgence de Québec, des municipalités du Lac-Saint-Jean pourraient perdre le service de transport par autocar.

« Est-ce que le gouvernement du Québec, est-ce que le ministère des Transports veulent avoir du transport en région et le soutenir? C'est le seul service de transport de personnes qui n'est pas subventionné en tout ou en partie, souligne le président d'Intercar, Hugo Gilbert. Je pense qu'on est rendu là au Québec à l'heure actuelle. Nos liaisons rentables ne sont plus capables de supporter les régions. »

Une aide financière ne permettrait pas de sauver les liaisons en région, à long terme. Le montant de 225 000 $ comble à peine le déficit d'opération annuel des circuits.

L'argent permettrait tout de même à Intercar d'avoir un an de répit pour poursuivre sa réflexion et trouver des solutions.

L'entreprise a obtenu le support de la Conférence régionale des élus (CRE) du Saguenay-Lac-Saint-Jean et des municipalités régionales de comté (MRC).

« On se donne des mois pour travailler sur des solutions et si on n'en trouve pas, on aura comme entreprise privée à prendre des décisions et faire des choix », ajoute M. Gilbert.

La liaison entre Saguenay et Québec demeure rentable, même si les autobus sont moins achalandés. La clientèle est en baisse de 15 % depuis trois ans.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Taux de croissance des principales villes au Québec