POLITIQUE

Démission du premier ministre sortant du Nouveau-Brunswick, David Alward

23/09/2014 01:36 EDT | Actualisé 23/09/2014 01:36 EDT
CP

Le premier ministre sortant du Nouveau-Brunswick, David Alward, quitte la direction du Parti progressiste-conservateur.

M. Alward restera cependant député de la circonscription de Carleton dans l'Opposition officielle.

Il en a fait l'annonce dans un point de presse très émotif, mardi à Fredericton. Les progressistes conservateurs ont été défaits par les libéraux de Brian Gallant dans une élection marquée par des problèmes dans le décompte des votes. M. Alward a concédé la victoire au premier ministre élu.

« C'est difficile. Je me suis engagé en politique pour faire la différence et j'ai été privilégié d'être premier ministre du Nouveau-Brunswick. »

— David Alward, premier ministre sortant.

David Alward a remporté les honneurs dans sa circonscription, avec une majorité de près de 2500 voix devant son adversaire libéral.

M. Alward a été élu pour la première fois à l'Assemblée législative en 1999 dans la victoire des progressistes conservateurs de Bernard Lord. Il avait été élu premier ministre de la province aux élections de 2010. Avant d'accéder à la direction du parti, ce dernier avait occupé le ministère de l'Agriculture, l'Aquaculture et des Pêches.

Les libéraux ont remporté 27 sièges pour former le prochain gouvernement provincial. Les progressistes conservateurs ont quant à eux récolté 21 sièges. Le chef du Parti vert a quant à lui été élu dans la circonscription de Fredericton-Sud.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

In Photos: Brian Gallant