NOUVELLES

La femme de l'otage Alan Henning supplie l'État islamique

21/09/2014 08:52 EDT | Actualisé 21/09/2014 08:52 EDT
Radio-Canada

Dans un dernier geste de désespoir, la femme d'un otage britannique aux mains des jihadistes de l'État islamique (EI) depuis 10 mois implore ses ravisseurs de le relâcher.

Alan Henning, un chauffeur de taxi de 47 ans, s'était porté volontaire pour conduire un convoi d'aide humanitaire pour le compte d'une ONG musulmane avant d'être enlevé.

« Alan est un homme pacifique, altruiste qui a quitté sa famille et son travail de chauffeur de taxi au Royaume-Uni pour conduire un convoi jusqu'en Syrie avec ses collègues et amis musulmans, afin d'aider ceux dans le besoin », a déclaré son épouse Barbara dans un communiqué rendu public par le ministère britannique des Affaires étrangères.

Elle a ajouté qu'elle ne voyait pas comment la mort de son mari pourrait servir une quelconque cause.

L'organisation de l'EI a menacé d'exécuter Alan Henning dans une vidéo adressée aux « alliés de l'Amérique » après avoir décapité David Haines et deux journalistes américains enlevés en Syrie, James Foley et Steven Sotloff.

Le bourreau, visage dissimulé, s'adressait au premier ministre britannique David Cameron et reprochait au Royaume-Uni d'avoir rejoint les États-Unis dans leur combat contre l'EI.

L'État islamique en 7 points