NOUVELLES

La Sûreté du Québec adopte 32 mesures pour respecter son cadre financier

19/09/2014 09:58 EDT | Actualisé 20/11/2014 05:12 EST
PC

MONTRÉAL - La Sûreté du Québec (SQ) a mis en place 32 mesures, qui pourraient se chiffrer entre 20 et 30 millions $, afin de contrôler ses dépenses.

En entrevue à La Presse Canadienne vendredi soir, le directeur des communications de la SQ, Michel Forget, a affirmé qu'il ne s'agissait pas de «coupures», mais bien d'initiatives visant à «atteindre le cadre budgétaire fixé par le gouvernement le printemps dernier», qui s'élève à 622 millions $ annuellement.

«Cette année, l'importance du cadre financier qu'on a et les défis auxquels on fait face font en sorte qu'on doit appliquer ces mesures-là rapidement, pour rentrer dans le cadre qui nous est prescrit», a expliqué M. Forget.

Il a également indiqué que d'autres mesures pourraient s'ajouter au cours de l'année financière de la SQ, qui se terminera à la fin du mois de mars 2015, si elles s'avèrent nécessaires.

Le ralentissement de l'embauche de personnel est l'une des principales mesures mises de l'avant et M. Forget a tenu à rectifier une information à cet effet.

«Il y a eu, malheureusement, un impair, ou une erreur qui s'est glissée dans une lettre qui a été envoyée aux cégeps en province et à nos différents candidats policiers, dans laquelle on mentionnait qu'on arrêtait toute admission de nouvelles candidatures et qu'on cessait le recrutement. J'aimerais préciser ici que la Sûreté du Québec va continuer de recruter des candidats policiers et recevoir des candidatures... et par ce fait, pas plus tard que la semaine prochaine, on va recevoir huit recrues», a précisé M. Forget, ajoutant que des correctifs seraient apportés auprès des institutions.

Les embauches seront donc «modulées» en fonction des mises à la retraite, qui sont inférieures aux prévisions, selon M. Forget. Il soutient que la différence entre le nombre de départs réels et ce qui avait été anticipé au départ est «assez importante». Annuellement, la SQ prévoyait de 150 à 200 mises à la retraite.

Les mesures de contrôle toucheront également le temps supplémentaire, l'utilisation du matériel et des locaux notamment. M. Forget a d'ailleurs soutenu que la SQ avait réalisé, l'an dernier, des économies de 10 millions $ grâce à des mesures touchant le temps supplémentaire.

M. Forget a assuré que ces mesures de contrôle n'affecteraient pas les services à la population.

«C'est l'objectif. Ces mesures-là, on les a prises dans des contrôles administratifs et de gestion, dans le but de ne pas toucher aux services à la population», a-t-il affirmé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

10 chiffres qui montrent que les cadres vont mal