POLITIQUE

Les jeunes policiers touchés par les compressions à la Sûreté du Québec

19/09/2014 03:04 EDT | Actualisé 19/09/2014 03:04 EDT
FOTOimage

La Sûreté du Québec n'échappera pas aux compressions budgétaires du gouvernement Couillard. Radio-Canada a appris que le corps de police devra notamment geler l'embauche de nouveaux agents.

Les étudiants en techniques policières du Cégep Garneau à Québec ont reçu une lettre du service de recrutement de la SQ les dissuadant de faire parvenir leur candidature.

« Actuellement, selon les informations que nous détenons, nous ne pouvons pas faire de prévision quant aux embauches pour le reste de l'année financière en cours. Cette situation exceptionnelle nous oblige à suspendre l'admission de toute nouvelle candidature pour une durée indéterminée, le temps de procéder à toutes les évaluations », peut-on lire dans la lettre.

Selon la lettre également, l'admission en ligne des nouvelles candidatures est suspendue à compter d'aujourd'hui.

Les étudiants de troisième année qui étaient sur le point d'envoyer leur candidature à la SQ se montrent déçus et inquiets.

« Il y a beaucoup de déception, c'est sûr que c'est un gros corps de police, ils engagent beaucoup de gens là », dit un étudiant.

« Ce qui va arriver c'est certain, c'est que comme il y a moins de postes à la Sûreté, il y a beaucoup de gens qui vont postuler au niveau des municipalités qui ne l'auraient peut-être pas fait. Donc, c'est certain qu'en général, l'embauche va être diminuée globalement », commente un autre étudiant.

Chaque année, la SQ embauche 200 nouveaux policiers patrouilleurs.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques propositions au ministre Coiteux (tirées du forum Exprimez-vous)