NOUVELLES

Hors de la course aux séries, l'Impact veut maintenant jouer les trouble-fête

19/09/2014 06:33 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST
PC

MONTRÉAL - Coincé au dernier rang du classement général de la MLS, l'Impact a l'intention de jouer les trouble-fête en cette fin de campagne.

Pratiquement éliminé de la course aux séries, l'Impact aimerait porter un dur coup aux aspirations des Earthquakes de San Jose, qui seront de passage au stade Saputo samedi et qui sont en chute libre dans l'Association Ouest.

L'Impact accuse 16 points de retard sur le cinquième et dernier rang donnant accès aux éliminatoires dans l'Est avec six matchs à disputer, tandis que les Quakes sont à neuf points du cinquième rang dans l'Ouest avec sept matchs à jouer.

«Les Earthquakes arrivent ici alors qu'ils se battent pour une place en séries, a rappelé l'entraîneur adjoint Mauro Biello plus tôt cette semaine. Nous allons bien sûr insérer quelques jours dans la rotation. Nous nous attendons à un match physique. Nous voulons terminer la saison en force et nous nous retrouvons présentement dans le rôle de trouble-fête.»

Même s'il a connu du succès en Ligue des Champions de la CONCACAF — l'Impact a défait les Red Bulls de New York 1-0 mercredi afin de creuser l'écart au sommet de son groupe —, l'Impact (5-17-6) en arrache depuis le début de la saison en MLS. Il a gagné seulement cinq de ses 28 parties, tout en accordant 52 buts, la pire performance défensive du circuit.

Une défaite contre les Earthquakes, une équipe qui n'a pas gagné lors de ses huit derniers matchs, éliminerait officiellement l'Impact de la course aux séries. L'équipe a tout de même l'intention de gâcher la saison de chacun de ses adversaires, en plus de profiter de l'occasion de développer des jeunes joueurs qui pourraient avoir un rôle important dans l'avenir de l'équipe.

«Chaque match peut aider pour l'avenir, a rappelé l'attaquant Marco Di Vaio, qui a laissé entendre cette semaine qu'il pourrait prendre sa retraite à la fin de la saison. Nous pouvons mettre au défi certains de nos jeunes joueurs. Nous sommes peut-être derniers, mais nous devons défendre l'honneur de l'Impact.»

Après l'entraînement de jeudi, Di Vaio, qui est arrivé à Montréal en mai 2012, a déclaré qu'il était probable qu'il «rentre en Italie» quand son contrat arrivera à échéance à la fin d'octobre.

Âgé de 38 ans, Di Vaio a passé la majorité de sa carrière avec des équipes comme Parme et Bologne en Série A italienne. Il a mentionné qu'il souhaitait rentrer dans son pays natal afin de retourner auprès de sa famille. L'ancien membre de la Squadra Azzurra a inscrit 31 buts en 70 matchs en MLS avec l'Impact, en plus d'ajouter quatre buts en Ligue des Champions cette saison.

L'Italien pourrait avoir congé samedi face aux Quakes puisqu'il a passé 82 minutes sur le terrain mercredi, dans la victoire des siens contre les Red Bulls.

Les Earthquakes (6-11-10) sont à la recherche d'une première victoire depuis le 2 août. L'équipe a une fiche de 0-3-5 à ses huit dernières sorties et a glissé au huitième rang dans l'Ouest.

Les équipes en MLS - saison 2014