NOUVELLES

Un septuagénaire soupçonné de meurtre est recherché partout au pays

19/09/2014 02:17 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST
OPP

VAUGHAN, Ont. - Un mandat d'arrêt national a été lancé pour retrouver Boris Panovski, âgé de 70 ans, en lien avec le meurtre par balle d'un homme d'affaires qui faisait une promenade à cheval avec une amie dans le sud-ouest de l'Ontario.

Donato Frigo, lui aussi âgé de 70 ans, a été tué le 13 septembre près d'une réserve faunique de la municipalité de Central Huron.

La Police provinciale de l'Ontario affirme que Boris Panovski est recherché pour meurtre et tentative de meurtre. Il est considéré comme armé et dangereux.

La police a publié peu de détails à propos de l'incident, mais a fait savoir que M. Frigo et la femme — dont l'identité n'a pas été révélée — participaient à des exercices d'entraînement canin lorsqu'ils ont été approchés par un homme, qui a abattu M. Frigo.

Selon le policier Dave Truax, la victime et l'accusé se connaissaient, mais il n'a pas donné plus d'informations. Quant à ce qui s'est exactement produit au cours de l'incident mortel, M. Truax n'a parlé que d'une «altercation».

La femme a été légèrement blessée et a pu se réfugier en lieu sûr. Elle n'est pas considérée comme une personne d'intérêt dans le cadre de l'enquête.

Le funeste événement a entraîné le déploiement d'une forte présence policière dans cette discrète communauté agricole en banlieue de Clinton. Alors que certains résidents ont manifesté leur inquiétude à propos du grand nombre de policiers dans la région et déploré le manque d'information à ce sujet, M. Truax a indiqué que la police devait faire preuve de prudence.

Selon lui, une opération du genre nécessite un équilibre en ce qui concerne les informations transmises au public, puisque le suspect pourrait surveiller les médias.

Boris Panovski mesure 1,70 mètre et pèse environ 91 kilos. Il a les cheveux bruns et les yeux bleus, mais les autorités soulignent qu'il pourrait avoir modifié son apparence.

Les enquêteurs aimeraient également parler à toute personne qui aurait été en contact direct avec le suspect au cours de la dernière semaine, ou qui aurait pu voir son véhicule, une Toyota bleue quatre portes de 1998, près de la région de la réserve faunique Hullett le jour du meurtre.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter